Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Article 36 - Peter JAMES

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Vos #AvisPolar

  • mimi85600 10 juillet 2019
    Article 36 - Peter JAMES

    Tout avait si bien commencé... Si le prologue et les premiers chapitres sont prometteurs, malheureusement on retombe bien vite. Dans ce roman qui n’a rien d’un thriller mais est plutôt une fiction politique, on apprend que le président en activité, âgé d’à peine 40 ans (ça ne vous rappelle personne ? 😁), décide de mettre en place l’article 36 de la Constitution et donc de décréter l’état de siège et de donner tout pouvoir à l’armée.

    Si l’auteur avait donné une dimension humaine à son récit en se plaçant en alternance du côté politique et militaire et du côté de la population, on aurait pu être en présence d’un grand roman. Au lieu de ça, il a fait le choix de rester uniquement du côté obscure de la force, du côté du pouvoir, de la politique et de l’armée sans montrer réellement les réactions de la population. Il nous apprend bien entendu beaucoup de choses sur la manière dont est géré notre pays et comment ça se passerait si on en arrivait à cet état de fait mais à aucun moment on ne s’attache aux personnages, à aucun moment on ne ressent la moindre once d’émotion quelle qu’elle soit, à aucun moment on est happé par l’histoire.

    Et pourtant, cette histoire est effroyablement proche de la réalité. Durant la première moitié, en particulier lorsqu’on nous explique en long, en large et en travers pourquoi le président est obligé de faire appel à ce fameux article 36, la similitude entre les évènements du roman et les évènements que nous vivons actuellement entre attentats et autres manifestations de gilets jaunes entachées par les blacks blocs qui ne pensent qu’à semer le chaos est frappante et effrayante. A tel point qu’on se pose énormément de questions. Et si on en arrivait là ? Et si notre président prenait cette grave décision de tout remettre dans les mains de l’armée ? Comment réagirions-nous ? Comment vivrions-nous tout ceci ?

    Mais malgré tout çà, si j’ai beaucoup aimé le tout début du roman, durant les 3/4 restants, je me suis profondément ennuyée, assommée par le nombre indigeste d’informations données et le manque cruel de dimension humaine dans ce livre.

    Merci quand même aux éditions JC Lattès pour l’envoi de ce roman.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.