Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le Cri du hibou : Chabrol convoque son maître Hitchcock

Les pépites du polar

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

0 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Un homme tourne autour de la maison de Juliette, fasciné par sa beauté. C’est Robert, dessinateur industriel, vivant à Vichy depuis qu’il s’est séparé de sa femme Véronique. Juliette et Robert finissent par s’aimer, mais Juliette a un fiancé, Patrick, qui prend la chose très, très mal tandis que la femme de Robert n’arrête pas de le harceler. Le drame et la mort deviennent vite inévitables entre ces quatre personnages. Chabrol a choisit Patricia Highsmith pour fêter ses trente ans de cinéma depuis "le Beau Serge".

Le voyeurisme du personnage principal, référence à Fenêtre sur cour, ne dure que quelques minutes. Bientôt, Robert se dévoilera pour conquérir la jeune Juliette, d’abord effarouchée, puis rapidement conquise, comme si son insatisfaction, qu’elle avoue bien volontiers, se dissipait dans la perspective d’une rencontre insolite et du danger qu’elle représente (l’héroïne s’apprête à se marier).

Claude Chabrol adapte le thriller psychologique de Patricia Highsmith, dont il reprend l’argument essentiel : dans le récit de la célèbre romancière, la protagoniste avait également jeté son dévolu sur son voyeur, pour éviter une union avec un homme qu’elle n’aime pas. Ici, la jeune femme est un personnage craintif dont le compagnonnage avec la mort relève d’une vieille histoire, tandis que Robert est un être ambigü, en proie à des problèmes psychologiques. Il les avoue volontiers, ce qui attire Juliette.

Vérité et faux-semblants, ambiguïté sur la culpabilité et l’innocence, frontière ténue entre rationalité et folie, sont des motifs qui illustrent une allégeance au cinéma d’Hitchcock. Toute la première partie du film parvient à distiller une atmosphère trouble, à la lisière du fantastique, qui doit largement à la construction identitaire des personnages et suscite bien des questions : où Juliette veut-elle en venir ? Robert est-il sincère ou manipulateur ?

JPEG - 50.5 ko

La disparition étrange de Patrick, le fiancé, achève de transformer cette histoire en thriller paranoïaque, dont les acteurs principaux, Christophe Malavoy et Mathilda May, un peu trop lisses, ne parviennent pas à incarner l’ambiguïté inquiétante.
La deuxième partie de l’œuvre, où s’illustre Jean-Pierre Kalfon dans le rôle d’un commissaire acharné et insidieux, est un peu trop décousue pour totalement convaincre, d’autant que la mise en scène s’avère particulièrement statique. Mais le final s’avère tout de même surprenant.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En VOD, SVOD ou Streaming

En DVD ou Blu-Ray

Galerie photos

spip-bandeau
spip-slider

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.