On vous raconte la rentrée : Du suspens à Marseille pour Michel Bussi

Le nouveau Michel Bussi sera entre vos mains à partir du 12 octobre prochain chez Presse de la cité...

On la trouvait plutôt jolie va nous emmener à Marseille dans ses quartiers difficiles pour ce qui s’annonce comme un polar passionnant.

L’auteur d’Un Avion sans elle, Ne lâche pas ma main, Maman a tort ou N’oublier jamais nous raconte l’histoire d’une femme de ménage malienne, mère de trois enfants, qui cache un important secret.

On n’a pas trop de crainte sur le succès à venir. Selon le classement GFK-Le Figaro, Michel Bussi est tout simplement le deuxième écrivain français en nombre de livres vendus (derrière Guillaume Musso). Nul doute donc que vous devriez trouver On la trouvait plutôt jolie assez facilement en librairie. A noter qu’il sortira aussi en numérique et en audiobook (en novembre).

Voici le résumé qu’on trouve sur le net :

On la trouvait plutôt jolie, Leyli. Tout charme et tout sourire.
Leyli Maal fait le ménage dans les hôtels à Port-de-Bouc, près de Marseille. Malienne, mère célibataire de trois enfants, Bamby, 21 ans, Alpha, 17 ans, Tidiane, 10 ans, Leyli nourrit un rêve immense et cache un grand secret.
Leyli raconte sa vie à qui veut bien l’écouter, mais peut-elle avouer toute la vérité ? Peut-elle empêcher ses enfants de dévoiler ce qu’elle a caché ? Une vengeance ? Un trésor ? Un père ?
François Valioni travaille pour une importante association d’aide aux migrants à Port-de-Bouc. Il est retrouvé au petit matin assassiné dans un hôtel. Dans sa poche, un bracelet de couleur et six coquillages.
Julo Flores est un jeune lieutenant de police zélé, hyperconnecté. Méfiant envers son commandant et un peu trop sentimental, il ne peut pas croire que Bamby Maal, que tout accuse, soit la coupable. Surtout lorsque survient un second crime.
En quatre jours et trois nuits, du désert sahélien à la jungle urbaine marseillaise, Michel Bussi nous offre un suspense de haut vol, dans lequel, comme toujours, priment l’humain, l’émotion, l’universel. Jusqu’au stupéfiant twist final.

Galerie photos

spip-bandeau
spip-slider

Votre commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?