Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Rencontre avec Tanguy Viel

Galerie photos

spip-bandeau
  • Michel BLAISE 22 janvier 2019
    Rencontre avec Tanguy Viel

    Un prix surement, obligatoirement. Mais pour se voir décerner le Goncourt, il faut "sortir" son livre à la rentrée de septembre. Les Nothomb, Angot et autres "joyeusetés" ne s’y trompent pas. L’ouvrage de Viel est un pur chef d’œuvre dont on se souviendra longtemps, très longtemps, j’en prends le pari. Dans ce huis clos d’un cabinet du juge d’instruction, on aurait pu s’attendre à un "vulgaire" dialogue relatif à un fait divers. Il s’agit d’avantage d’un monologue à l’attention du magistrat, mais surtout une thérapie sociale du narrateur. Le juge parle peu, mais écoute beaucoup...il écoute une sorte de "comédie humaine", et regarde dans le miroir de la justice des Hommes. Il y aurait tellement à dire sur l’aspect social et sociétal, mais j’aurais trop peur de déflorer la révélation des deux dernières pages. A cet égard, les juristes y trouveront, peut être, une piste, l’article 353, n’est pas celui du code pénal, mais du code de procédure pénale (erreur ou manque de place) ? Peu importe, d’ailleurs une autre erreur de droit s’immisce dans l’œuvre, en rapport avec l’intrigue, mais ce roman n’est pas un manuel juridique, c’est un chef d’œuvre de la de la vie.

Votre #AvisPolar

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?