Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Si je serais grande - Angelina Delcroix

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

5 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Deux voisines de 6 ans disparues le même jour

Une petite fille à l’imagination débordante qui vit dans la peur de déplaire à ses parents.

Des corps d’enfants découverts, et au milieu des cadavres, une survivante.

Pour l’adjudante Joy Morel, enceinte de quatre mois, c’est le début d’une enquête éprouvante aux frontières de l’inimaginable…

Vos #AvisPolar

  • Mes évasions livresques 19 novembre 2018
    Si je serais grande - Angelina Delcroix

    Après les aventures de Joy Morel et de son équipe dans NE LA RÉVEILLEZ PAS, Angelina Delcroix nous livre une nouvelle aventure de cette équipe et de cette enquêtrice charismatique dans ce second roman.

    Ce n’est pas une suite directe, à proprement parler, mais il est, selon moi, indispensable d’avoir lu le premier roman de l’auteure afin d’attaquer, clés en main, cette seconde enquête.

    Dans ce thriller psychologique, l’ambiance est encore plus glaçante que le premier ? Il est question ici de manipulation mentale d’enfants, de sectes et de rites sataniques.
    Le rythme est addictif, quelques moments gores dans le livre mais surtout une tension de tous les instants.

    Angelina Delcroix réussit un tour de maître avec ce second roman, qui est, à mon goût, encore plus réussi que le premier. Elle a mis un cran au dessus dans l’abjection humaine, ses personnages ont pris plus d’épaisseur et l’intrigue est à la fois plus complexe et plus lisible.
    Si les thèmes sont, en soi, pas nouveau, ils ont le mérite d’être traités de façon percutante et passionnante.

    SI JE SERAIS GRANDE est un excellent thriller qui vous happera du début à la fin. Difficile de le lâcher tant l’intrigue vous donnera envie d’avoir le fin mot. Lecture éprouvante de par son sujet, lecture addictive de par son intrigue et ses personnages de qualité, ce roman est à découvrir de toute urgence :)

  • Le Monde de Marie 28 novembre 2018
    Si je serais grande - Angelina Delcroix

    Un thriller terriblement sombre et addictif qui vous prendra les tripes en abordant un sujet tout aussi terrible que sensible : le contrôle mental sur les enfants. Une plongée au cœur d’une secte des plus horrifiantes. Une équipe de choc pour mener l’enquête mais des enquêteurs qui pourraient bien voir leur propre vie voler en éclat. Personne n’en ressortira indemne.

    Dès le prologue, l’auteur nous livre un extrait du récit pour déjà pleinement dans lancer dans l’intrigue. Avec cela, et plus encore après avoir tourné les premières pages du récit, on sait que ce dernier sera intense. Le genre d’ouvrage au sujet lourd qui nous bouleverse. Ici, impossible de rester insensible. On plonge dans l’intrigue, elle nous captive et, tout comme ses protagonistes, on n’en ressort pas indemne.

    L’ensemble est finement orchestré pour que chaque révélation devienne un choc. On n’ose imaginer jusqu’où toute la machination va aller, toutes les sphères qui sont touchées et surtout actrices de l’horreur.

    Des policiers que l’on prend plaisir à suivre et qui sont rendus attachants de par leur vie intime qui nous ait dévoilée. Des personnes intègres, très professionnelles. Ils mèneront l’enquête avec brio mais en ressortiront changés à jamais.

    Rien que par les faits évoqués, les investigations et révélations sont palpitantes. Terriblement prenante, le rythme est intense. Une fois commencée, l’histoire devient comme une drogue de laquelle on ne peut plus se passer. Cela parce qu’on veut savoir comment les choses vont finir et on veut garder l’espoir qu’elles ne seront pas que dramatiques.

    Parce qu’il nous parle de contrôle mental de manière très juste, ce récit est fort. On sent que l’auteur a tenu à nous faire comprendre de quoi il en retourne, nous choquer pour nous faire ouvrir les yeux. Elle ne va pas mâcher ses mots, ne va pas nous offrir des œillères. Au point de me donner envie de dire « âmes sensibles, s’abstenir »

    Avec des retours en arrière qui viennent plus encore titiller notre curiosité. Parce qu’on ne sait pas qui en sont les acteurs (ou du moins pas immédiatement). Mais surtout, ils vont nous aider à mieux comprendre la manière dont les faits se sont déroulés. Surtout qu’ils s’étendant sur de nombreuses années.

    Le fait de suivre une enfant et son évolution au cœur même de la secte va nous toucher en plein cœur. On sera d’autant plus horrifié de constater le résultat des tortures de la secte. En même temps, on sera fier de Charlie et de la manière dont elle va réussir à s’en sortir.

    Je ne le savais pas et je l’ai compris qu’après avoir commencé ma lecture mais cet ouvrage est une suite. Alors oui, il est toujours préférable d’avoir lu le précédent avant mais cela n’a en rien entaché ma lecture ou ma compréhension. Je pense juste que cela m’aurait permis de mieux comprendre la psychologie des personnages.

    Un gros coup de cœur.

  • lebreton 29 mai 2019
    Si je serais grande - Angelina Delcroix

    = Un thriller psychologique bouleversant.=

    2006, Eleanor qui va bientôt avoir six ans est une petite fille déroutante par son comportement.
    Le lecteur se retrouve face à cette petite fille qui au premier abord à une imagination débordante.
    ‘‘-Elle est où Mimi ?
    La voix qui vient de sortir de ma bouche est toute faible. Je dois penser que si je parle doucement, maman sera plus gentille avec moi. Ses yeux partent sur le côté, elle a l’air embêtée par ma question. J’ai encore dit quelque chose qu’il fallait pas.
    - Je ne sais pas de quoi tu parles Eleanor.
    - Le chat que j’ai eu pour mes six ans.
    Elle souffle encore.
    - Tu n’as pas encore six ans ! Et tu n’as jamais eu de chat !
    Cette phrase me crève le cœur. Je me lève de ma chaise, et crie en pleurant.
    - Si ! T’es qu’une menteuse ! Je sais que j’ai eu un chat, elle était noire et blanche, c’était ma Mimi et elle au moins elle était gentille avec moi ! Tu mens ! Tu mens !’’

    Elle a beau faire tous les efforts possibles pour plaire à sa mère, mais sans cesse ses souvenirs lui jouent des tours.
    Mais est-ce vraiment cette petite fille qui est particulière et à des problèmes psychologiques ou bien est-ce toute autre chose de beaucoup plus énorme qui se joue derrière cela !

    Deux petites filles ont disparu en 2006.
    En 2016, une jeune femme survivante est découverte au milieu de nombreux cadavres d’enfants.
    L’adjudant Joy Morel va se voir confier l’enquête.

    L’autrice va utiliser dans le début de son roman l’alternance de chapitre emmenant son lecteur de 2006 à 2016.
    Avec des chapitres courts, l’autrice affirme sa plume affûtée tout en étant fluide.
    De rebondissement en rebondissement, elle mène son lecteur dans une histoire horriblement addictive.
    Une fois commencé on ne peut plus lâcher ce roman.

    Un sujet très sensible est au centre de ce roman, un sujet concernant les enfants. Mais sous peine de spoiler, je ne préfère pas vous en dire plus !

    Des personnages attendrissants, tels que la petite Eleanor et l’adjudant Joy, mais aussi d’autre bien plus machiavélique, horrible à la limite du supportable dans leurs agissements, que l’on souhaiterait avoir entre les mains pour les…..

    Attention aux âmes sensibles, ce roman contient des scènes sanglantes, inhumaines, dont je me suis délectée en tant qu’accros au gore. Je me suis demandé « Mais quelle imagination !!!! Quelle autrice !!!! Où va-t-elle chercher ça !!!! »

    Des événements inimaginables et pour couronnée le tout une fin explosive !!!!Horrible !!!

    J’ai dégusté ce roman.

    Magnifique, machiavélique, mais aussi horriblement bon !!!

    Un excellent passé en compagnie de ce thriller psychologique que je recommande absolument !!

    Une découverte livresque inoubliable !!!Un gros coup de cœur pour moi.

  • ju_se_livre 10 août 2019
    Si je serais grande - Angelina Delcroix

    Angelina Delcroix c’était déjà un premier thriller que j’avais adoré. Mais là, franchement , le second tome est tout simplement un coup de coeur. Il faut lire cette saga ( en commençant bien par le premier) et c’est pas un conseil, c’est un ordre !

    J’aime vraiment énormément la plume de cette auteure. On passe par tous les stades. Ma tension a du jouer aux montagnes russes avec cette histoire. C’est fluide, addictif, parfaitement bien construit. La tension monte petit à petit. Et au dernier quart du livre, le suspense est insoutenable. Ce que j’aime avec cette auteure, c’est quelle n’hésite pas à faire morfler ses personnages. Et j’ai morflé avec eux parce que cette équipe on ne peut que s’y attacher.

    Et cette façon de terminer ses livres avec cette dernière phrase assassine qui suggère un "To be continued..."

    Difficile de parler de l’histoire sans spoiler. Mais si vous aimez les thrillers bien orchestrés, foncez les yeux fermés. Angelina Delcroix n’a absolument rien à envier aux plus grands. Et j’ai vraiment hâte de me plonger dans le tome suivant.

  • Sangpages 17 août 2019
    Si je serais grande - Angelina Delcroix

    L’avis d’Elisa :
    Après un début un peu flou, je me suis retrouvée comme un poisson dans l’eau et j’ai très vite compris que j’allais faire face à une histoire qui démarre crescendo. Les personnages, les péripéties et les actions arrivent petit à petit. Angelina Delcroix joue au chat et à la souris avec son lecteur. Elle distribue la substance au compte-gouttes. Juste ce qu’il faut, quand il le faut.
    J’ai trouvé remarquable la capacité de l’auteure à écrire avec le filtre et la vision des choses d’une enfant de six ans. J’ai vraiment eu l’impression que cette enfant me racontait son histoire.
    En ce qui concerne la plume de l’auteure, son style est singulier. Son écriture est riche, nette et précise.
    Si je devais donner un point négatif, je dirais qu’il y’a quelques répétitions au niveau de la trame qui créent certaines longueurs. Mais, le reste suffit à faire pencher la balance vers le positif.
    Ses personnages sont ancrés et vivants. Elle a su leur donner beaucoup de substance et c’est une perspective vraiment importante pour moi dans un polar.
    Ce livre a un tel suspens, qu’à la fin je me sentais essoufflée. La chute a un émotionnel très fort. D’ailleurs, je ne vous cacherai pas que j’ai lâché ma petite larme. Un final à la hauteur de tout le reste.
    Personnellement, je n’avais pas lu son premier roman « Ne la réveillez pas » et en aucun cas je ne me suis sentie perdue dans celui-ci. Donc, si le pitch du deuxième vous parle plus que le premier, vous pouvez foncer les yeux fermés.
    Je vous conseille de très rapidement attraper ce bouquin et de vous plonger dans cette histoire afin d’aider Joy à résoudre ce mystère d’enfants disparues.
    Merci Angelina Delcroix pour ce merveilleux moment de lecture !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.