Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Un appartement à Paris - John WAINWRIGHT

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • Pascal Proust 19 décembre 2020
    Un appartement à Paris - John WAINWRIGHT

    Gaspard Coutances ,un célèbre dramaturge ,s’exile une fois par an à Paris pour écrire une nouvelle pièce.Son agent ,Karen ,lui a trouvé une maison ayant appartenu à un peintre ,Sean Lorenz,décédé , il y a 1 an.La maison semble lui convenir jusqu’au moment où il découvre qu’elle est déjà habitée par Madeline Greene ,une ancienne flic.Chacun campe sur ses positions et souhaite que l’autre décampe.Heureusement le mystère qui plane sur la mort du peintre et la disparition tragique de son fils vont les pousser à s’unir pour découvrir la vérité.

  • Agathe.books 21 août 2020
    Un appartement à Paris - John WAINWRIGHT

    Ce thriller qui se déroule sur quelques jours en décembre m’a tout de suite enjouée : original avec une entrée dans le monde de l’art parisien, entraînant avec son enquête pleine de rebondissements et j’ai eu le plaisir de retrouver le personnage de Madeline (qui m’avait marquée dans un précédent roman de Guillaume Musso).

    On se retrouve plongé dans la quête du destin tragique du petit Joseph, fils de Lorenz, un grand peintre new-yorkais, et les pages défilent à une vitesse folle. La période de Noël est d’autant plus logique et émouvante puisque les personnages principaux n’ont pas hérité d’une vraie famille et se sentent impliqués au-delà d’une simple recherche.

    On nous dresse le portrait de deux personnages que tout oppose. Madeline, l’ex-flic tout juste sortie d’une grave dépression & Gaspard, l’auteur alcoolique et asocial, ne nous laissent pas une minute de répit. L’imagination de Musso m’épate à chaque chapitre.

    Et puis malheureusement une déception lors de la résolution de l’intrigue, le suspens redescend aussi vite qu’un soufflé... Un scénario selon moi peu probable et à l’Américaine que je n’ai pas trop réussi à comprendre. Je m’attendais à une toute autre résolution même moins "sensationnelle" qui m’aurait paru plus plausible et m’aurait sûrement moins laissée sur ma fin.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.