Dossier 64 - Jussi Adler-Olsen

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
2 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Copenhague, 2010. Une brutale agression dans le quartier de Vesterbro incite Rose, la bouillonnante assistante de l’inspecteur Morck, à rouvrir un cold case sur la disparition inexpliquée d’une prostituée. Cédant à ses pressions, le Département V exhume une macabre affaire datant des années 1950 : sur la petite île de Sprögo, des femmes sont internées et stérilisées de force sous la direction du docteur Curt Wad…
Avec cette nouvelle enquête de l’incontournable trio formé par Carl Morck et ses assistants Assad et Rose, Jussi Adler-Olsen fait monter la tension d’un cran en nous plongeant dans un sombre chapitre de l’histoire du Danemark, où l’influence des extrêmes est plus que jamais d’actualité.

Le romancier touche juste et fort. Pascale Frey, Elle.

Comme toujours, on est happé par un climat dense, à couper au couteau. Claire Julliard, Le Nouvel Observateur.

Vos #AvisPolar

  • 1001histoires 16 avril 2017
    Dossier 64 - Jussi Adler-Olsen

    Dossier 64  : publié en 2010 sous le titre original de "Journal 64" ( France 2014 ).

    Novembre 2010, une tenancière de maison close est assassinée, aspergée par de la soude. Pourquoi le Département V s’intéresserait-il à une affaire actuelle ? C’est sans compter sur la perspicacité de Rose qui y voit des similitudes avec une disparition remontant à 1987.

    L’enquête du trio constitué de Karl Mørck, Assad et Rose ainsi que l’histoire de Nete Hermensen va permettre de dévoiler un pan peu reluisant de l’Histoire du Danemark et pour Jussi Adler-Olsen de dénoncer des lois promulguées dans les années 1920 - 1930 pour favoriser la pureté ethnique et qui se sont traduites au Danemark par l’internement sur l’île de Sprogø entre 1923 et 1961 de femmes afin de les stériliser. 1961, peut-on parler de passé, c’était hier... Que sont donc devenus les médecins-tortionnaires de ce camp qui fait inévitablement penser à ceux que les nazis racistes avaient multipliés durant la seconde guerre mondiale ?

    "Dossier 64" ( enfin un titre évocateur du récit ) est pour moi le meilleur de la série des enquêtes du Département V. Et puisqu’il est question de révélations, à noter que la vieille affaire durant laquelle un collègue de Mørck a été tué et qui a paralysé à vie Hardy et précipité Karl lui-même dans le doute, est relancée suite à un rebondissement totalement inattendu.

    Enquête précédente ( tome 3 ), voir ici : http://cercle-du-polar-polaire.over-blog.com/2017/03/jussi-adler-olsen-suite.html

  • 1001histoires 21 février 2019
    Dossier 64 - Jussi Adler-Olsen

    Karl Mørk et Assad ont un visage ! Département V est aussi une série cinématographique qui reprend de manière fidèle les scénarios des romans de Jussi Adler-Olsen. Il y a eu "Miséricorde" et les recherches pour retrouver Mette, puis "Profanation" et sa jeunesse huppée et violente et enfin "Délivrance" avec sa bouteille à la mer.

    La série se poursuit au cinéma avec la sortie prochaine de "Dossier 64" le 7 mars 2019. Excellente perspective !

    La série des films "Département V" est disponible exclusivement en VOD.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.