Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Surtensions - Olivier Norek

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

17 #AvisPolar
18 enquêteurs
l'ont vu/lu
6 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Cette sœur acceptera-t-elle le marché risqué qu’on lui propose pour faire évader son frère de prison ? De quoi ce père sera-t-il capable pour sauver sa famille des quatre prédateurs qui se sont installés dans sa maison ? Comment cinq criminels – un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un kidnappeur et un braqueur – se retrouvent-ils dans une même histoire et pourquoi Coste fonce-t-il dans ce nid de vipères, mettant en danger ceux qui comptent le plus pour lui ?
Des âmes perdues, des meurtres par amour, des flics en anges déchus : la rédemption passe parfois par la vengeance...

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

En librairie

Et chez vos libraires indépendants

  • Acheter sur Jesoutiensmalibrairie.com
  • Acheter sur lalibrairie.com
  • Acheter sur Place des libraires

Vos #AvisPolar

  • angelita 18 mai 2022
    Surtensions - Olivier Norek

    Surtensions d’Olivier Norek, présentation
    Un homme se retrouve face à une psy. Il n’est pas très à l’aise. Il a tué. Un membre de son équipe est mort et il se sent responsable. C’est Victor Coste.

    3 mois plus tôt, un homme a frappé sa compagne à mort. Il se retrouve en détention. Il s’immole.

    Avis Surtensions d’Olivier Norek
    Mon troisième Olivier Norek et pour le moment celui que je préfère car dès, le départ, je me suis demandée qui Coste avait pu tuer dans le cadre de ses fonctions, même si j’ai eu une idée au fur et à mesure de ma lecture et quel membre de son équipe avait pu mourir lors de cette intervention. Car l’équipe de Coste est très soudée. Tous les membres font partie de la même famille. Outre le travail effectué ensemble, avec la hiérarchie nécessaire, ils se retrouvent entre eux pour passer de bons moments. Coste semble plus que lassé de son travail., surtout après l’enlèvement d’un jeune homme. Mais les promesses ne seront pas tenues car un autre service a pris la main. Coste devra affronter la famille du jeune homme. Il voudrait se mettre en retrait, éventuellement démissionner. Suite au départ de Damiani, un autre chef arrive et une bataille d’égo, pour l’amour d’une femme va avoir lieu entre eux, mais pas à l’initiative de Coste.

    Une histoire très riche avec de nombreux personnages et des situations qui font rebondir à chaque fois le roman. Un jeune homme pris avec une montre volée lors d’un casse se retrouve en prison. Sa soeur qui lui rend visite lui demande de tenir bon. Mais après une agression, il demande à être à l’isolement. Alex, sa soeur, est en contact avec l’avocat de la famille qui tente d’assurer ses arrières car il a un autre client qu’il veut faire sortir. Quoi de mieux que récupérer des scellés de quelques affaires en cours. Et quels scellés ? C’est ce que vont tenter de découvrir la police et l’équipe de Coste.

    Il y a également une histoire de vengeance. Une jeune femme qui veut montrer à son père qu’on peut lui faire confiance, qu’elle peut prendre la destinée de la famille en main, protéger les siens. Alex est un personnage profondément travaillé aussi. Elle m’a réellement intéressé et le lecteur peut s’identifier à elle, à certains moments.

    Olivier Norek nous détaille le monde de la prison, de la justice, des preuves à charge. Il nous explique comment cela se passe à tous les niveaux, comment des personnes en attente de jugement, et présumées coupables, peuvent passer à travers les mailles du filet. La prison est un monde dur pour tous ceux qui y sont à l’intérieur, gardiens ou prisonniers. Les premiers peuvent baisser les bras, faire des erreurs, avoir une certaine empathie. D’autres vont subir les violences, souvent physiques, sexuelles de leurs codétenus.

    Avec ce troisième roman, je me suis, maintenant, réellement attachée à tous les personnages et l’équipe de Coste, dont Coste et celle qu’il aime, Léa. Les suites d’Olivier Norek risquent d’être difficiles à appréhender pour eux et cette responsabilité, culpabilité qu’ils vont ressentir. Car Victor soutient et est responsable de son équipe. Il se sent investi d’une mission. Un très bon flic, même s’il n’est pas forcément apprécié. Ses méthodes en font tiquer plus d’un mais il a un grand sens de la justice. Toujours le 93 pour Olivier Norek, un département français qu’il connait bien. Le lecteur ne s’ennuie pas un instant. Je vais donc continuer les romans d’Olivier Norek, dans l’ordre, pour connaître l’évolution des personnages.

  • moons 10 mai 2022
    Surtensions - Olivier Norek

    Coste et son équipe sont en charge de l’enquête sur l’enlèvement d’un jeune homme à la sortie d’une boîte de nuit.
    Après une erreur lors de l’enquête, et l’issue fatale qui en découle, Coste, à bout, décide de démissionner.
    Après le vol de cinq scellés au tribunal, dont un concernant l’enlèvement, Coste et son équipe sont chargé de l’enquête
    Cinq scellés, cinq pistes.
    À la tête de ce vol, la sœur d’un des prévenus.
    Ils vont devoir remonter de nombreuses pistes pour découvrir le pourquoi du comment.

    Troisième (et dernier ?) volets des aventures du Capitaine Victor Coste et son équipe au sein de SDPJ 93.
    Un livre qui porte bien son titre, encore une fois, la tension est présente dès le début, ce qui pousse le lecteur à tourner les pages sans s’en rendre compte.

    Olivier Norek nous décrit avec brio la vie en service des policiers, toujours aussi réaliste quant aux faits de notre société mais également sur l’univers carcéral.
    L’auteur évolue dans son style, l’écriture est fluide et criante de vérité.

    En bref, encore un bon moment de lecture que nous offre l’auteur.

  • chasalion 8 avril 2022
    Surtensions - Olivier Norek

    Le repos est toujours de courte durée pour la police judiciaire et l’équipe du capitaine Victor Coste. Les nuits blanches et les enquêtes s’enchainent et les résultats ne sont pas toujours au rendez-vous. Et même lorsqu’un criminel est coffré, rien ne garantit qu’il ne ressortira pas rapidement de prison.
    C’est ainsi que plusieurs affaires criminelles sans rapport les unes avec les autres vont se retrouver étroitement mêlées.
    Coste et ses "hommes" vont être soumis à rude épreuve et pour le capitaine, la "surtension" est proche.

    L’auteur, ancien lieutenant de police, nous emmène dans un monde qu’il connaît parfaitement et j’ai découvert avec effroi le milieu carcéral et le rôle des avocats pénalistes.

    "Malheureusement, il n’existe pas d’endroit plus dangereux, inégal et injuste que la prison. Et au lieu de ressortir équilibré ou cadré, les détenus en sortent plus violents, désabusés, perdus et agressifs, sans aucun projet de réinsertion. Plus venimeux en sorte. La prison comme une école du crime."

    "Si un avocat découvre une preuve qui accuse son client, il n’ a aucune obligation de la fournir aux policiers. Pour toute autre personne, ce serait de la complicité, mais pour eux, c’est le fameux droit à la défense. Résultat, ils font régulièrement libérer leurs clients tout en sachant qu’ils ont commis un crime".

    Ce livre est très bien construit avec des affaires qui se suivent et qui d’un coup vont se télescoper. le suspens est bien présent et au-delà de l’intrigue hyper bien ficelée, j’ai vraiment apprécié d’apprendre des informations sur les rouages de la justice.

    Je recommande fortement !

  • Virginie Vanhoye 24 octobre 2021
    Surtensions - Olivier Norek

    Encore un excellent roman policier d’Olivier Norek.
    Un capitaine Victor Coste toujours aussi emblématique et son équipe toujours aussi attachante.
    Un rythme soutenu, une intrigue bien ficelée, massacre, suspense... : tout y est afin de passer encore un excellent moment de lecture.
    Sans hésitation, je vous recommande les ouvrages d’Olivier Norek, vous n’allez pas être déçus !!

  • Sylvain V 21 octobre 2021
    Surtensions - Olivier Norek

    Ce dernier opus de la trilogie suivant le groupe de Victor Coste à la SRPJ du 93 est toujours aussi fort en intrigues et émotions. L’auteur nous embarque dans une enquête complexe à dénouer pour le groupe et où des dérapages en chaîne véritables "effet papillon" conduiront au drame ultime. On a plaisir à retrouver les membres de cette équipe Victor, Sam, Ronan et Johanna unis comme les doigts de la main
    Ce roman est construit tel un film avec des chapitres courts et percutants, des temps forts, quelques pauses et un climax final attendu mais qu’on redoute à lire.

  • DesLivresEtMoi7 27 mars 2021
    Surtensions - Olivier Norek

    Dès le prologue, l’auteur donne le ton et colle un véritable uppercut à son lecteur : Un drame a frappé le groupe Crime 1. Et ça fait mal. Vous avez 500 pages pour vous préparer au choc.
    Mais l’auteur est impitoyable et ne laisse pas une seconde de répit à son lecteur, le plongeant directement au cœur d’une intrigue particulièrement tortueuse mais magistralement maîtrisée, structurée, et surtout d’un réalisme impressionnant et efficace.
    Car rien n’est laissé au hasard par cet auteur précis qui, policier de profession, se livre sur son quotidien comme celui de tant d’autres policiers sous couvert de fiction, révélant ainsi la triste et effroyable situation du monde carcéral, ainsi que les rouages de cette vieille Dame qu’est la Justice, mettant un violent coup de projecteur là où quiconque préfèrerait plutôt garder ses confortables œillères.
    Mais l’auteur ne s’arrête pas en si bon chemin et n’a pas de pitié pour son lecteur qui, les mains agrippées au roman, les yeux rivés aux lignes qui défilent, dévore frénétiquement les chapitres de ce page turner sans pouvoir ralentir l’allure qui le mène tout droit vers cette inéluctable fin riche en émotions. Le rythme est haletant, la tension palpable, le suspense brillamment soutenu d’un bout à l’autre du livre : Le lecteur est pris dans les filets de l’auteur et n’a aucune chance de pouvoir en réchapper.
    Les personnages sont minutieusement travaillés, soignés, ciselés même, un casting parfait pour cette nouvelle aventure. Tel le cinquième membre composant cette équipe à laquelle on s’est attaché depuis longtemps déjà, le lecteur découvre des policiers sensibles, à la carapace fragile, physiquement et moralement fatigués, indignés, tout simplement humains, ce qui constitue la véritable force de ce polar, permettant ainsi de vivre l’enquête plus que de la lire.
    Le style de l’auteur, toujours aussi fluide, vif, nerveux, et même scénaristique, ne fait que contribuer à l’exceptionnelle qualité du récit. Le lecteur, déjà conquis, n’est pas à l’abri de croiser au détour d’un chapitre des scènes d’une intense émotion, comme celle avec les boîtes de conserve (que je vous laisse découvrir).
    Et s’il en fallait plus encore pour vous convaincre, il faut souligner que le chat, petit protagoniste récurrent de chacun des romans de M. Norek, revient pour notre plus grand plaisir… Et son plus grand malheur…

    En bref, j’avais apprécié “Code 93“, j’avais aimé “Territoires“, j’ai adoré “Surtensions“. Plume montante du polar français, Olivier Norek n’a désormais plus à faire ses preuves et s’est définitivement installé au sommet de son art. La dernière aventure du Capitaine Coste… Peut-être, peut-être pas… Quoi qu’il en soit, c’est cet auteur qui m’a donné l’envie de faire partager mes coups de cœur littéraires, c’est encore cet auteur qui m’a réconcilié avec le polar français.

    (Lu en 2016 - Chronique complète : https://deslivresetmoi7.fr/2016/03/chroniques-2016-surtensions-dolivier.html)

  • stokely 25 mars 2021
    Surtensions - Olivier Norek

    Il m’aura donc fallu un confinement pour sortir ce roman de ma Pile à lire, celui-ci ayant été acheté et dédicacé en Juin 2016 à St Maur en Poche.

    Je ne sais pas pourquoi j’ai attendu si longtemps, le nombre de livres attendant dans ma bibliothèque étant tout de même conséquent et ce pavé étant en grand format donc pas très pratique a emmener dans les transports.

    La période actuelle ou chacun doit rester chez soi était donc idéale à mes yeux et cette lecture n’a pas traîné puisqu’elle a été engloutie à grande vitesse en deux petits jours.

    Nous suivons tout d’abord certains prisonniers dans la maison d’arrêt de Marveil, au début cela est un peu déroutant car les détenus ne sont pas la pour le même motif ce qui rend la lecture un peu déconcertante.

    Et puis très rapidement nous allons avec la brigade du lieutenant Victor Coste qui enquête sur un enlèvement d’un jeune homme, jusqu’ici le lien avec le début du roman n’est toujours pas tissé.

    Jusqu’au moment ou Alex va vouloir faire échapper son frère de prison en faisant disparaître la preuve incriminante dans son affaire et la les différentes pièces du puzzle disséminée par Olivier Norek vont commencer à s’imbriquer dans ce récit et à rendre le récit plus haletant.

    L’auteur nous décrit également bien les effets collatéraux de cette affaire qui vont mener une famille totalement extérieure à l’affaire à être prise en otage durant quelques jours.

    C’est également toujours un plaisir de voir certains personnages ou certaines rues baptisés du nom de certains auteurs de polars français.

    Entre deux mondes et Surface sont encore actuellement dans ma bibliothèque mais peut-être plus pour très longtemps !

  • Mélodie reno 31 décembre 2020
    Surtensions - Olivier Norek

    Dernier livre de la trilogie Coste avec option larme à l’oeil a la fin..

  • Pascal Proust 18 décembre 2020
    Surtensions - Olivier Norek

    Le capitaine de police Victor Coste et sa brigade savent que les heures sont comptées pour retrouver David Sebag,un jeune entrepreneur ,enlevé à la sortie d’une boîte de nuit et dont les ravisseurs n’ont laissé aucun indice.Seulement l’issue est fatale plongeant Coste dans un profond désarroi.Mais l’enquête avance redonnant espoir à la brigade de coffrer les ravisseurs sans pourtant savoir que ,un de ceux qu’ils arrêteraient ,sera bientôt libéré après un vol des scellés au tribunal.Un polar haletant.

  • Loudiebouhlis 7 décembre 2020
    Surtensions - Olivier Norek

    En ce moment en matière de thriller, je lis du bon, du très très bon.

    Et alors ce dernier opus de la trilogie Victor Coste d’Olivier Norek n’a absolument pas dérogé à la règle. Nom de nom ce que c’était bon.

    Il ne m’a fallut que quelques minutes pour ressentir le plaisir de retrouver l’équipe de Victor, Ronan, Sam et Johana. Je me suis senti comme si je retrouvais un de mes endroits favoris, qui m’apaise et me sécurise. Ce que c’était bien.

    On retrouve une nouvelle enquête pour Coste et son équipe mais pas des moindres, car celle-ci s’avère plus destructrice psychologiquement. Une enquête qui m’a vraiment intrigué, de part le fait qu’elle s’installe tranquillement, nous offrant un peu de flou au début.

    Cette fois, Olivier Norek confronte son équipe de choc à cinq enquête lié mais par quel lien ? On se retrouve également immergé dans le milieu carcéral mais aussi dans sa dérive, de part la cruauté que ce milieu dégage, mais aussi par le manque de moyen de ce milieu.

    Et puis les liens se révèlent, et tout prends son sens, et on est pris dans l’elan, malmené tout comme nos principaux protagonistes. Une lecture haletante qui m’aura surprise dans son intégralité, surprise et captivé. 🤪

    Ce troisième tome clôture la trilogie de la plus belle des manières, en nous offrant l’espoir de retrouver nos personnages favoris. 😍

  • Lydls 15 septembre 2020
    Surtensions - Olivier Norek

    Un 3eme enquête qui porte bien son titre !
    Encore plus intense que les deux précédents, l’auteur nous offre un polar excellent, maîtrisé et mené jusqu’aux dernières lignes avec talent .

  • Valérie Roumanoffbe 30 août 2020
    Surtensions - Olivier Norek

    Toujours aussi agréable de lire les volumes d’Olivier Norek, on sent le vécu et le bien connu et j’ai d’autant plus de respect pour le métier de flic qui se fait quelque peu maltraiter ces derniers temps pour ne pas dire autre chose.

    Le thème de la violence et de la réalité du quotidien de la prison est le sujet principal.

    L’équipe bien soudée est toujours présente avec ses petits couacs dus à la hiérarchie parfois hautaine (mais j’imagine que dans certains milieux, là aussi, "il faut faire avec" comme on dit chez nous :-)

  • Emi Lucie 8 juin 2020
    Surtensions - Olivier Norek

    Troisième opus de l’équipe de Coste ( et pas le dernier j’espère :) ). On plongeait dans le milieu carcéral qui nous donne des frissons.
    Dès le prologue, Olivier Norek nous met dans le bain. Il nous met la pression et on lit avec la peur au ventre pour notre équipe de flics préférés.
    Bref, vous l’avez compris encore un très bon tome où en plus de l’enquête , Olivier Norek développe un peu plus les relations perso entre les membres de son équipe. Au fil des tomes, on a appris à les connaitre , on s’est attaché à eux . On plonge dans la tête de Coste et on partage ses doutes et ses peines.
    Difficile d’en dire plus son spoiler.
    En un mot... FONCEZ

  • Auryn 3 avril 2020
    Surtensions - Olivier Norek

    Victor Coste et son équipe se voit confier une affaire assez exceptionnelle puisqu’il s’agit de trouver comment et pourquoi les scellés du Tribunal ont été volés.
    Quel est le lien entre les scellés volés dont l’un concerne la dernière affaire que l’équipe a bouclé peu de temps auparavant ?

    Olivier Norek entraîne ses lecteurs dans les rouages de la justice et nous démontre comment le système judiciaire peut voler en éclat à cause d’esprits retors.
    Les indices vont entraîner un effet papillon dans l’enquête et conduire l’équipe de Coste à un point de non-retour.
    Cette affaire va mettre Coste à mal et le conduire à une énorme remise en question qui va laisser le lecteur dans l’inconnu.
    Et comme si cela ne suffisait pas, l’auteur nous lance une bombe en plein visage dans les dernières pages qui nous laisse complètement sonné !!

    Comme les deux précédents romans, je me suis régalée avec cette lecture qui nous donne l’impression de faire partie de l’équipe d’enquêteurs et d’être sur le terrain avec eux.
    Par contre Monsieur Norek, il va falloir qu’on parle de cette fin, lors d’un prochain salon, qui est tout simplement impensable !!!!

  • A vos livres 14 mars 2020
    Surtensions - Olivier Norek

    Je viens de terminer ma lecture et je suis sous tension… Olivier Norek termine sa trilogie avec un dernier opus hallucinant. Bien que chaque tome ait été une réussite, celui-ci est … vraiment le meilleur. Sur tous les fronts, en tout point. C’est plus qu’un coup de cœur, c’est une révélation du polar français, pour moi qui suis très attachée aux thrillers américains. Je suis également très peinée à l’idée que se termine les aventures du Capitaine Coste et de son équipe. Groupe que j’avais appris à apprécier tout au long des trois romans. J’ai l’âme en peine !

    L’auteur a réussi, sur cinq cents pages, à nous faire rencontrer une trentaine de personnages, sans perdre un seul instant l’attention du lecteur. En définissant à la perfection chaque protagoniste, en leur donnant une identité et un caractère spécifique, tout est absolument visuel et limpide. Pas un seul instant je n’ai perdu le fil de l’histoire ! La construction des différentes affaires, le recoupement de certaines, l’importance d’autres, les sentiments et les liens familiaux… tout est orchestré magistralement.

    La noirceur que l’on connait via les deux tomes précédents, est évidemment toujours présente. Que ce soit sous la forme d’un abject pédophile, des conditions carcérales exécrables ou de vengeances, l’obscurité s’infiltrera même dans les coulisses du SDPJ93. Olivier Norek n’a aucun scrupule à égratigner nos flics adorés : un Capitaine Coste si « solaire » en début de trilogie, vient se brûler les ailes, dans celui-ci.

    Le rythme effréné de l’histoire est, sans aucun doute, la cerise sur le gâteau. Pas la peine de chercher un endroit où poser votre marque-page, c’est peine perdue ! On lit, on stresse, on angoisse pour nos héros, on veut punir les vilains, puis on est choqué, suspendu, et enfin on respire, on se détend… et non… on fait de l’apnée une nouvelle fois, on pleure, on sourit… et de nouveau : surtensions !

    Un livre, une trilogie que je vous conseille absolument ! A découvrir de toute urgence. Bonne lecture à tous !
    https://avoslivreschroniques.com/surtensions-olivier-norek/

  • Ced_ric 24 février 2020
    Surtensions - Olivier Norek

    Premier livre que je lis de cet auteur. Comme à mon habitude, je ne commence pas par le premier de la série...
    Pour autant, je suis rentré très facilement dans l’intrigue.

    Victor, Ronan, Sam et Johanna sont une équipe hors norme et hors paire.

    Les personnes sont attachants, complexe et réels.

    L’intrigue et l’histoire sont rondement menées.

    Le rythme est soutenu, l’action bien présente, je crois que j’ai lu les dernières pages en apnées...

    Je viens de me procurer territoire et il me tarde de pouvoir le commencer.

  • bonne_heure_litteraire 14 février 2020
    Surtensions - Olivier Norek

    Dernier tome des enquêtes du Capitaine Coste à la SRPJ 93.
    .
    3 tomes qui montent crescendo, chaque tome est meilleur que le précédent et pour le coup, celui ci porte bien son nom car moi aussi j’etais en surtension tout le long de cette lecture.
    .
    Entre milieu carcéral, braquage, pédophilie, séquestration, meurtres, vengeance ... on distingue les failles de Coste qui après 15 ans de bons et loyaux services, commence sérieusement à fatiguer et à devenir perméable à toute cette misère que les flics cotoient tous les jours...
    .
    Certains passages etaient abominables, une horreur à lire surtout sur la pédophilie, quand on est maman c’est vraiment dur. 💔😭
    .
    Mais encore une fois ce livre est frappant de réalisme ! Norek nous fait part de son expérience de flic à chaque roman et c’est ce qui rend ses livres encore plus passionants et flippants...
    .
    J’ai adoré cette lecture comme toutes les autres de Norek, je suis vraiment fan de ce flic/auteur ! Un talent indéniable pour l’écriture, une valeur sûre comme toujours. 👌

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.