Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Dans ma maison sous terre - Amélie De Lima

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

7 #AvisPolar
4 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Dans ma maison sous terre est un thriller psychologique qui s’articule dans un environnement malsain d’un village des Hauts-de-France. L’histoire commence lors de la découverte du corps d’une fillette, disparue 20 ans auparavant. Les secrets familiaux et les non-dits ralentiront la résolution de cette affaire qui comptera d’autres victimes, retrouvées dans d’effroyables conditions.

L'œuvre vous intéresse ? Achetez-la chez nos partenaires !

Vos #AvisPolar

  • Aziza_Linda 3 avril 2021
    Dans ma maison sous terre - Amélie De Lima

    Coucou tout le monde,
    J’ai enfin lu "Dans la maison sous terre" d’Amélie De Lima que j’avais précieusement mis de côté car j’avais la quasi certitude que je serais séduite.
    Eh bien je ne me suis pas trompée, j’ai adoré 🤩
    L’écriture est fluide, les pages s’enchaînent tant on est happé par l’histoire dont le sujet n’est pourtant pas facile puisqu’il concerne les enfants.
    Il n’empêche que je n’avais qu’une hâte, celle d’avancer dans ma lecture dès que j’en avais la possibilité (pas facile de lire en semaine avec le boulot 😔)
    Vous l’avez compris, il s’agit pour moi d’une très belle découverte qui me donne l’envie de découvrir les autres livres de cette autrice, qui, en plus, se montre très accessible vis à vis de ses lecteurs/lectrices.

  • Le Monde de Marie 25 février 2021
    Dans ma maison sous terre - Amélie De Lima

    Un thriller angoissant et malsain qui m’a tenue en haleine d’un bout à l’autre. Dès le prologue avec une petite fille qui agonise dans une valise jusqu’à l’épilogue qui m’aura écœurée une fois de plus sur la nature humaine.

    Ce livre est dur parce qu’il traite de pédocriminalité et qu’on va y vivre des scènes atroces. Une folie qui remonte à de nombreuses années et qui va horrifier plus encore lorsqu’on en apprendra plus sur les auteurs des crimes. C’est vraiment malsain.

    Le rythme est soutenu et accentué par des chapitres courts. Les jours s’écoulent mais on a le sentiment que tout passe très rapidement. Au point que j’aurais parfois aimé que les choses ralentissent un peu.

    Une enquête difficile pour Véronique car tous semblent avoir des secrets. Un petit village, des faits atroces sur des enfants et pourtant aucun témoin. Des crimes commis en toute impunité. Même lorsqu’enfin le nom des bourreaux est découvert, les preuves peinent à voir le jour. C’est frustrant et écœurant.

    Un gros regret pourtant, celui de ne pas avoir lu les autres ouvrages de l’auteure. Le quotidien de Véronique est très présent dans le texte et le fait de ne pas connaître son passé, surtout lorsqu’il en est fait référence, est assez dérangeant pour bien appréhender l’ensemble et surtout la comprendre en tant que personne. Une femme qui m’a touchée et que j’espère retrouver dans d’autres ouvrages de l’auteure.

  • calyenol 17 février 2021
    Dans ma maison sous terre - Amélie De Lima

    Salut !
    .
    .
    .
    "Elle connaissait trop bien ce monde,un monde dans lequel les monstres se déguisaient en douceurs."
    .
    .
    .
    .
    Je suis Amélie De Lima depuis son premier livre.
    Ancienne autoéditée,elle est de celle qui comme le bon vin ne fait que s’améliorer de livre en livre.
    .
    .
    .
    "Recroquevillée dans une valise,les jambes pliées contre sa poitrine,
    Clémence avait cessé de pleurer.
    Elle avait compris que personne ne viendrait l’aider,
    que personne n’ouvrirait la sangle de la malle dans laquelle elle était enfermée."
    .
    .
    .
    C’est un jour d’été 2017 que Véronique De Smet est appelée sur une scène de crime.
    Le corps d’une fillette est retrouvé dans une bouche d’égout.
    Fait étrange,le collier d’une enfant disparue vingt ans plus tôt
    et dont le corps vient d’être découvert dans le sous sol d’une maison,
    se trouve au cou de celle-ci.
    Coïncidence ou même meurtrier ?
    Véronique va devoir trouver la vérité même si la réputation de certains habitants doit être entachée.
    .
    .
    .
    Sombre polar que l’auteure m’a donné,et très dur à lire parfois.
    Je suis passée par nombre d’émotions,la douleur, l’horreur,la colère !
    On démarre ce livre en sachant que notre sensibilité va être heurtée rien qu’en lisant le prologue.
    Le côté psychologique est bien exploité,l’ambiance noire de certaines scènes nous étouffe par leur dureté.
    De plus,fidèle à elle même, Amélie ne nous abreuve pas de longueurs,
    elle va à l’essentiel en construisant des polars aux intrigues qui captivent
    et nous laissent sur le carreau au point final, parce que le dénouement,
    même si c’est celui qu’on attend,nous apporte toujours l’information en plus,
    celle à laquelle on ne s’attend pas.
    Les personnages sont toujours aussi attachants.
    J’ai aimé retrouver Véro et Bettina,un duo touchant
    avec leur propre passé difficile.
    .
    .
    .
    Avec 𝘿𝙖𝙣𝙨 𝙢𝙖 𝙢𝙖𝙞𝙨𝙤𝙣 𝙨𝙤𝙪𝙨 𝙩𝙚𝙧𝙧𝙚,l’auteure m’a donné un livre au rythme qui ne faiblit pas.
    C’est une auteure sans chichis et ses livres s’en ressentent.
    Son écriture est fluide et addictive,les scènes très visuelles.
    J’ai tourné les pages en étant sous tension permanente.
    .
    .
    .
    Je ne vous en dis pas plus, j’ai adoré !

  • jeanmid 27 janvier 2021
    Dans ma maison sous terre - Amélie De Lima

    Mais où va-t-elle chercher tout ça ? C’est sans doute la première réflexion que je me suis faite après avoir terminé le dernier roman de la charmante Amélie de Lima .Car l’histoire n’est pas précisément celle d’un conte à l’eau de rose mais plutôt celle d’horribles pulsions mortelles rencontrant d’innocentes créatures .Un récit glaçant , d’une noirceur extrême où l’on découvre les corps de ces petites filles victimes de redoutables prédateurs dépourvus de toute humanité ,

    Tout commence en 2017 lorsqu’un couple en plein travaux de rénovation de sa maison qu’il vient d’acquérir , tombe sur les restes d’un cadavre enfermé dans une valise enfouie dans la terre du sous-sol . Un corps qui correspond à une fille de 8 ans , disparue vingt ans plus tôt dans la ville de Billy-Berclau .
    Un scénario qui ressemble se répéter lorsque la commissaire Véronique de Smet est appelée pour constater l’assassinat d’une pette fille , dont le corps était caché dans une valise , sous une plaque d’égout . Un détail de taille : la fillette a les ongles peints en rouge et à au cou le collier de Clémence Barbier , dont le corps vient d’être justement retrouvé dans la cave de cette maison en travaux .
    Une enquête complexe et oppressante tant physiquement que psychologiquement qui va mettre à rude épreuve la commissaire alors que sa vie de couple prend un nouveau tournant Heureusement , elle sait qu’elle peut compter sur l’aide psychologique précieuse de Bettina et sur l’efficacité professionnelle de son adjoint , le lieutenant Vidal , pour fouiller avec application dans les secrets de famille volontairement enfouis vingt ans plus tôt dans la mémoire collective de Billy -Berclau ..

    Une scénario construit avec soins afin que le suspens perdure et que le lecteur reste scotché jusqu’au terme de l’histoire . Des séquences dures , sans filtre , où l’immonde noirceur de l’âme humaine se découvre et nous plonge dans un torrent d’émotions contradictoires . Un livre qui se dévore avant qu’il ne vous dévore ….

  • lecturesdudimanche 25 janvier 2021
    Dans ma maison sous terre - Amélie De Lima

    Il semblerait qu’Amélie De Lima soit désormais un nom sur lequel il faut compter, dès lors j’ai profité de la sortie de son dernier roman pour me faire une idée. « Dans ma maison sous terre » s’ouvre sur le calvaire d’une petite fille enfermée dans une malle, dans un sous-sol. On devine aisément ce qui a précédé cet enfermement, et cela serre le cœur. Vingt ans plus tard, alors qu’un jeune couple vient de s’acheter une maison, ils font une macabre découverte dans leur cave. Et voilà que dans la foulée, on retrouve le cadavre d’une autre fillette avec sur elle un indice reliant les deux affaires. Véronique de Smet se voit chargée de l’affaire avec son coéquipier Antoine, et elle s’adjoint l’aide de Bettina, dont on comprend rapidement qu’elles partagent une amitié autant qu’un passif assez sombre.

    J’ai apprécié la dynamique de l’histoire, les tenants et aboutissants pas toujours aussi clairs qu’ils ne l’apparaissent, les faiblesses et les perversités humaines bien mises en valeur. Toutefois, j’ai eu l’impression que les héros manquaient un peu de consistance, ceci étant probablement dû au fait que ce n’est pas la première aventure de ces enquêteurs. Cela ne gêne en rien la compréhension de l’intrigue, mais je pense que ne pas connaître le passé du trio m’a empêchée de m’y attacher comme j’aurais dû ! Plutôt que de le voir comme un bémol, cela m’a surtout donné envie de m’intéresser aux écrits précédents de l’auteur, et sa plume assez simple et fluide rend la lecture très rapide, ce qui peut avoir des avantages !

    Dans l’ensemble donc, une bonne lecture, exception faite de ce petit sentiment de rater quelque chose lié à ma méconnaissance des tomes antérieurs, mais ce point sera facile à régler !

  • Maks 19 janvier 2021
    Dans ma maison sous terre - Amélie De Lima

    Nous sommes sur un thriller je dois le dire facile à lire, c’est fluide, c’est prenant, et malgré une première moitié où la police n’avance pas vraiment dans son enquête, le lecteur ne s’ennuie pas une minute.

    Les personnages sont bien maîtrisés, notamment la commissaire qui est fragile et forte à la fois, son assistant qui même s’il intervient peu, est bien pensé et les autres qui sont assez réalistes dans leur comportement.

    Secrets, peurs, mensonges, manipulations, meurtres, pédophilie, Amélie De Lima ne nous épargne pas, surtout dans la deuxième moitié du récit qui se révèle difficilement supportable dans les faits, la nausée m’est montée plusieurs fois et vous le comprendrez, il ne fait pas mettre ce thriller entre les mains d’âmes sensibles.

    Pour ma part, cette enquête est une très bonne surprise.

    https://unbouquinsinonrien.blogspot.com/2021/01/dans-ma-maison-sous-terre-amelie-de-lima.html

  • L’atelier de Litote 6 janvier 2021
    Dans ma maison sous terre - Amélie De Lima

    Me voilà revenue d’une exploration passée en apnée dans les tréfonds nauséabonds de la perversion de l’âme humaine. Qui peut rester insensible lorsque ce sont des petites filles qui sont abusées, torturées, assassinées ? Du prédateur à la proie, du violeur à l’enfant abusé, il n’y a qu’un pas vite franchi. On touche à des sujets sensibles, d’ailleurs dès qu’il s’agit de meurtres d’enfants j’ai la chair de poule. Le corps d’une petite fille est retrouvé, autour de son cou, un collier appartenant à une autre petite victime disparue vingt ans plus tôt. Un début d’intrigue prometteur pour Amélie de Lima qui sait affuter sa plume pour la rendre mordante et criante face aux déviances dont nous sommes témoins dans son dernier thriller. Elle a su rendre l’ambiance pesante d’une noirceur absolue avec ses personnages, ceux qui incarnent les petites victimes sont particulièrement touchantes et nous prennent aux trippes. Et puis il y a Véronique De Smet notre enquêtrice qui devra travailler sur deux affaires que vingt ans séparent. C’est un plus pour le scénario qui donne aux lecteurs un récit diabolique abordant le thème de la pédophilie avec un sadisme ravageur. Rapidement, on est pris par le rythme rapide des chapitres, une action qui ne nous épargne à aucun moment. Pas le temps de reprendre son souffle lorsque les flashbacks nous plongent dans l’agonie d’une enfant et cela dès les premières pages, on peut dire que le ton est donné. Seul petit bémol, le thème passionnant de ne pas aimer son nouveau né de manière inconditionnelle dès la naissance est abordé malheureusement un peu trop superficiellement à mon goût, il y avait de quoi creuser il me semble plus profondément. Un roman court qui ne laissera personne indifférent. Bonne lecture.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.