Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Un couple irréprochable - Alafair Burke

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

22 #AvisPolar
6 enquêteurs
l'ont vu/lu
2 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Angela, trente ans, vit une vie confortable et routinière avec son fils surdoué de treize ans et Alex, son mari, professeur d’économie en pleine ascension professionnelle. Mais leur bonheur de façade explose lorsque Alex est soupçonné d’être un prédateur sexuel, et que l’une des deux jeunes femmes qui l’accusent disparaît. Tandis que la presse de tout le pays se repaît du scandale, Angela est partagée entre la honte, le désir de défendre son mari, et le besoin de préserver un sombre secret.

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • kateginger63 25 septembre 2019
    Un couple irréprochable - Alafair Burke

    *
    Une histoire bien plus subtile qu’elle n’en a l’air
    *
    Tout d’abord je vais commencer par vous parler de la couverture. Vous allez me dire "encore une énième porte dont des secrets sont cachés derrière". Il est vrai que beaucoup de maisons d’édition utilisent presque les mêmes symboles pour chaque thriller domestique.
    Justement, des thrillers psychologiques fleurissent partout et tellement, qu’on a vraiment cette impression de "déja-vu".
    Mais laissons la chance à l’auteure. Qui , rappelons-le était procureur spécialisée dans les affaires de violences conjugales. Elle connaît assez ces procédures juridiques et apporte la crédibilité dont certains auteurs usent et abusent sans vraiment se documenter.
    *
    Le début du récit démarre d’une façon assez banale : un couple branché new-yorkais connaîtra le cauchemar suite à une dénonciation de plainte sexuelle d’une collaboratrice envers le mari. L’épouse, atterrée, devra se protéger également puisqu’elle a des secrets inavouables.
    Là, je me suis dit que j’avais tout compris. Secrets, vengeances, rumeurs, accusations, et mensonges seront de la partie. Tout est dit.
    *
    Croyez-vous ? Haha ! L’auteure m’a mené là où je ne pensais pas aller....jusqu’à la dernière phrase du roman. Si, si , je vous assure que je n’ai rien vu venir de si gros jusque là. Bien sûr, tout est fait pour que vous pensiez le contraire du contraire (vous me suivez ?), avec quelle subtilité l’intrigue supposée linéaire deviendra un vrai labyrinthe.
    *
    Les informations sont distillées au fur et à mesure, avec des revirements plutôt classiques qui "endorment" le lecteur. Puis paf ! des doutes sèment notre esprit jusqu’à la fin (la dernière phrase franchement !!!).
    *
    Vous voulez du mystère, des personnages torturés et aussi ambivalents, un sujet brûlant (#metoo), une trame juridique, un scénario intense, alors ce page-turner est pour vous assurément !
    *
    Je rajouterais que j’ai lu ces 450 pages d’une traite, c’est bien la preuve qu’il a conquis mon esprit si cartésien :)
    Le titre en version originale "The wife" est beaucoup plus explicite et adapté.
    *
    La fin est ouverte....quoique....

  • Happy Manda Passions 26 septembre 2019
    Un couple irréprochable - Alafair Burke

    Vous avez déjà lu des romans addictifs ? et bien celui ci est encore plus addictif que addictif. C’est vicieux vous lisez quelques pages et vous voilà projetez littéralement dans l’histoire. Je n’arrivais pas à décrocher de ma lecture.
    Le style y est pour beaucoup. On peut ne pas apprécier l’emploi du passé qui parfois alourdit le texte, mais cela a contribué très fortement à l’emprise que ce roman a eu sur moi.
    Même si le secret d’Angela est dévoilé, l’auteur nous en cache beaucoup jusqu’au bout, ne croyez pas tout savoir en quelques pages, ce roman vous réserve des surprises machiavéliques.
    Tout s’accèlère davantage en seconde partie, les rebondissements explicatifs s’enchaînent, je suis restée clouée avec des "non mais c’est pas possible tant de perversion".

    Alafair Burke manipule son lecteur, le retourne comme une crépe, elle maîtrise je vous le garantie. C’est mystérieux et intelligent.

    J’ai voulu cerner ce couple malveillant où chacun "tire la couverture à lui", et quand je croyais toucher au but clac à moitié raté. La fin horrible ! enfin dans le bon sens du terme ! J’aurais voulu que ça ne s’arrête pas, ça ne peut pas s’arrêter ainsi laissant place à mon imagination à ma vengeance personnelle même. Mais pourrait-il y avoir une suite ? Ce roman ne devient il pas encore plus puissant grâce à cette fin semi ouverte ? je le crois fortement.

    Un thriller psychologie brillant et rythmé qui mettra votre confiance - aux personnages - à rudes épreuves. Une lecture fortement recommandée aux amateurs du genre.

    https://happymandapassions.blogspot.com/2019/09/un-couple-irreprochable-alafair-burke.html

  • Des plumes et des livres 27 septembre 2019
    Un couple irréprochable - Alafair Burke

    Merci à BePolar et aux Presses de la Cité pour l’envoi de Un couple irréprochable d’Alafair Burke.

    Un couple new-yorkais en vogue bascule dans un cauchemar suite à une plainte pour agression sexuelle envers une stagiaire, puis pour un viol envers une collaboratrice. L’épouse, Angela, se doit de rester discrète et le plus normal possible, elle-même ayant des secrets sur son passé.

    Jusque là, vous me dites que ce n’est rien d’extraordinaire. Mais c’était sans compter sur l’écriture captivante et addictive d’Alafair Burke qui promène son lectorat et l’induit en erreur. Dès les premières pages, on est intrigué, captivé par ce couple pourtant bien en apparence. Pourtant on semble vite découvrir les petits secrets de monsieur et madame Parfait, mais l’auteure ne joue pas toutes ses cartes en une seule fois. Jusqu’à la toute fin, la dernière ligne, elle retourne la situation et surprend le lecteur.

    Un couple irréprochable est rempli de rebondissements, de suspens. Le style d’Alafair Burke est tel que l’on ne sait plus qui croire. Qui dit la vérité ? Qui ment ? Mais est-ce bien possible ? Tout est flou, emmêlé et pourtant tout est réaliste et tient debout.

    Dans la version originale, le titre est The wife. Un titre plus explicite et révélateur quant au continu du roman. D’ailleurs je trouve qu’il lui sied mieux que le titre français.

    Pour faire bref, Un couple irréprochable est un thriller psychologique brillant, rythmé, addictif. Après cela, difficile de faire vraiment confiance à quelqu’un...

  • calyenol 27 septembre 2019
    Un couple irréprochable - Alafair Burke

    Salut vous !
    Aujourd’hui je vous parle de ma dernière lecture " 𝕌𝕟 𝕔𝕠𝕦𝕡𝕝𝕖 𝕚𝕣𝕣𝕖́𝕡𝕣𝕠𝕔𝕙𝕒𝕓𝕝𝕖 " de Alafair Burke. .
    .
    𝕌𝕟 𝕔𝕠𝕦𝕡𝕝𝕖 𝕚𝕣𝕣𝕖́𝕡𝕣𝕠𝕔𝕙𝕒𝕓𝕝𝕖 ,c’est l’histoire d’Angela & Jason.
    Angela a tout d’une femme comblée,cuisinière à ses heures,elle est mariée à Jason qui est un brillant professeur d’économie devenu une personnalité médiatique.
    Ils mènent une vie plutôt confortable avec leur fils de 13 ans.
    Tout leur souris....mais un jour tout bascule.
    Jason est accusé de viol et la victime disparaît.
    .
    "Les malentendus ne surviennent pas quand les situations sont parfaitement claires.Ils naissent d’un certain flou,qui peut donner lieu à plusieurs versions d’un même événement."
    .
    Et bien quelle histoire !
    L’auteure m’a embarqué dans un thriller psychologique prenant, avec des secrets surprenants et des mensonges étonnants.
    L’intrigue pousse à aller toujours plus loin dans la lecture de ce livre,on veut savoir.
    On ne sait vraiment plus à qui donner sa confiance,on avance,on doute,on découvre...et quand on sait,on reste baba !
    Une plume addictive,fluide,et une histoire captivante pour un soupçon d’empathie envers Angela...mais à quel point ??
    " 𝕌𝕟 𝕔𝕠𝕦𝕡𝕝𝕖 𝕚𝕣𝕣𝕖́𝕡𝕣𝕠𝕔𝕙𝕒𝕓𝕝𝕖 " a été une très bonne lecture,j’ai vraiment passé un bon moment,pas de longueurs,un rythme soutenu, parfait.
    .
    "Parfois,on croit connaître son mari,sa femme,mais les connaît on vraiment ?"

  • Flo Poulpe 27 septembre 2019
    Un couple irréprochable - Alafair Burke

    Alafair Burke, ancienne procureur adjointe spécialisée dans les affaires de violences conjugales nous embarque dans une affaire de moeurs aux Etats-Unis, qui touche le milieu aisé et médiatisé américain.
    Jason, un économiste reconnu par ses pairs et par les médias spécialisé, est accusé d’une part de harcèlement sexuel puis de viol par une seconde victime.
    Sa femme, Angela, se retrouve en plein milieu de cette affaire alors qu’un lourd secret la ronge.
    Cette affaire lui fait remonter des souvenirs qu’elle aurait aimé ne jamais revoir revenir en surface, et qui menacent d’être mis sur la place publique.
    Leur fils de 13 ans, Spencer, quant à lui, veut protéger sa mère du déballement médiatique tout en s’informant chaque jour de plus en plus sur le net.

    L’histoire est bien ficelée, l’auteure nous tient en haleine et trouve chaque fois le moyen de nous surprendre. Le livre se lit rapidement car on est très vite pris dans l’engrenage afin d’en connaître la vérité.

    A lire !

  • Alohomora 27 septembre 2019
    Un couple irréprochable - Alafair Burke

    « Les malentendus ne surviennent pas quand les situations sont parfaitement claires. Ils naissent d’un certain flou, qui peut donner lieu à plusieurs versions d’un même événement. »

    Un couple irréprochable commence comme bon nombre de thrillers domestiques. Jason, le mari, est accusé d’agression sexuelle sur une stagiaire puis de viol sur une autre femme. L’affaire est vite médiatisée puisque Jason est un personnage public. Sa femme, Angela le soutien du mieux qu’elle peut, le croyant innocent. Ils vont se battre pour prouver l’innocence de Jason et retrouver une vie normale.

    Mais les choses tournent au cauchemars quand la femme accusant Jason de viol disparaît. Angela ne sait plus trop quoi penser et nous non plus. On a des éléments faisant pencher la balance en faveur de Jason et d’autres éléments l’incriminant. Alors qui croire ?

    La force du roman réside dans ce flou permanent, à aucun moment on ne peut affirmer être sûrs de ce qui se passe. On ne peut faire confiance à personne et on passe notre temps à nous demander si Jason est réellement coupable. Et en même temps on a de la peine pour Angela sa femme qui tente de garder la tête hors de l’eau. Pourtant Angela cache un secret et la médiatisation de l’affaire de son mari va beaucoup l’inquiéter, elle ne veut surtout pas que les journaliste se mettent à fouiller dans son passé !

    Il n’y a pas de grande originalité dans ce roman mais pourtant c’est efficace et j’ai adoré ma lecture parce qu’on s’attache vite aux personnages et qu’on veut absolument avoir des réponses à nos questions et pour cela il va falloir patienter jusqu’aux dernières pages. Le dénouement arrive avec fracas et nous bouscule sans qu’on ne le voit venir. Je ne m’attendais absolument pas à toutes ces révélations qui pourtant auraient pu être prévisibles. J’ai eu beaucoup de peine pour l’un des personnages qui se fait malmené pendant tout le récit, bien qu’il l’ait un peu cherché…

    Un couple irréprochable est vraiment un excellent roman, un peu long parfois mais cela sert à l’intrigue. Les personnages sont en apparence assez clichés mais finalement bien creusés. Mensonges et mystères planent au dessus du récit et des personnages, provoquant des drames. Une intrigue en apparence banale (tout comme les personnages) mais tout en subtilités, l’auteure nous endort pour mieux nous surprendre !

  • bookliseuse 27 septembre 2019
    Un couple irréprochable - Alafair Burke

    Angela, femme au foyer, ancien traiteur, forme le couple parfait avec Jason, enseignant en économie ayant monté depuis peu un cabinet de consulting spécialisé dans les investissements éthique, et brillant auteur d’un essai prônant l’égalité homme/femme ayant rencontré un franc succès en librairie. Il traite Spencer, 13 ans, le fils d’Angela, comme si celui-ci était son fils.

    Leur petite vie tranquille va basculer le jour ou Rachel, stagiaire de 24 ans dans la société de Jason, porte plainte contre celui-ci pour harcèlement sexuel.

    S’ensuit une succession de mensonges d’une part, et de terribles secrets d’autre part.

    L’intrigue est lente à se mettre en place, des longueurs à n’en plus finir, des passages complètement inutiles qui n’apportent rien à l’histoire, ne servant qu’à allonger le nombre de pages, des répétitions en veux tu en voilà, comme si l’auteur voulait absolument que son roman ait un nombre de pages important, comme si cela était gage de qualité.

    J’attendais tellement de cette auteure, ayant déjà lu d’autres roman de celle-ci, écrit conjointement avec Mary Higgins Clark. Mais non la sauce n’a pas pris de mon côté, même si la fin remonte le niveau cela pas suffit à me laisser un bon souvenir de cette lecture, ni détesté ni aimé… Aussitôt lu, aussitôt oublié.

  • Cigale17 28 septembre 2019
    Un couple irréprochable - Alafair Burke

    Merci aux Presses de la cité pour l’envoi de ce livre par l’intermédiaire d’une opération masse critique sur un autre site.

    C’est le premier livre d’Alafair Burke que je lis et la quatrième de couverture m’a appris qu’elle était la fille de James Lee Burke ; cet auteur est pour moi un des très grands auteurs américains vivants, tous genres littéraires confondus. J’ai souri en constatant que la « vraie » fille de J. L. Burke porte le même prénom que la fille adoptive de Dave Robicheaux, le personnage principal de la série que je préfère. Alafair Burke connaît son sujet : elle a été juge dans une cour d’appel, procureure-adjointe à Cleveland, spécialisée dans les affaires de violences domestiques ; elle a aussi assuré la liaison avec la police et elle intervient souvent comme commentatrice juridique pour les médias. de plus, si elle ne pratique plus le droit, elle l’enseigne toujours.

    N’empêche ! au début, j’ai craint le pire : toute cette histoire me semblait un peu trop dans l’air du temps et j’avais peur d’être embarquée dans des situations mille fois rencontrées… Ce n’est pourtant pas le cas. Le prologue de ce roman en quatre parties nous plonge directement dans l’action. Une narratrice à la première personne, harcelée depuis douze jours par des journalistes, tente d’ignorer l’inspectrice de police qui frappe à sa porte. Elles se sont déjà rencontrées et Angela pense que l’inspectrice veut parler à son mari, Jason. En fait, elle veut savoir où était Jason la veille au soir… et Angela, sans même savoir de quoi il retourne, va mentir pour protéger son mari. Le lecteur comprend que Jason est harcelé par une femme, Kerry Linch, que celle-ci a disparu, que Jason et Angela ont un fils, Spencer, que Jason a une avocate, Olivia Randall, qu’Angela a eu affaire à la police douze ans plus tôt, et que l’inspectrice tente de la mettre en garde : son mari pourrait les entraîner dans sa chute, Spencer et elle. Angela appelle son mari au travail : « Je t’en prie, dis-moi que tu n’as pas fait ça à cause de moi ». Beaucoup de renseignements dans ces quatre pages, mais il faudra attendre la page 306 pour en revenir à cette étape-là du récit... Dans le premier chapitre qui nous renvoie une douzaine de jours avant le prologue, Angela apprend de l’aveu même de son mari qu’une stagiaire l’a accusé de sexisme et qu’elle est allée se plaindre auprès d’un collaborateur de Jason. Ni l’un ni l’autre ne prennent l’histoire trop au sérieux, mais quatre jours plus tard, Rachel, la stagiaire, porte plainte contre Jason. Nous sommes page 24.

    Et puis, alors que vous pourriez avoir l’impression d’avoir déjà lu cette histoire, Alafair Burke dévoile un élément qui touche Jason, ou Spencer, ou elle-même, ajoute ou retranche quelque chose, donne une explication sur un point obscur et vous entraîne là où vous n’aviez pas prévu d’aller. Il y a beaucoup de secrets dans ce couple ! Le narrateur à la troisième personne qui suit l’enquêtrice, Corrine Duncan, ignore des éléments que connaît le lecteur, mais vient confirmer ses certitudes ou infirmer ce qu’il avait pris pour une vérité. Le memo qu’Olivia, l’avocate de Jason, verse au dossier, ainsi que les courriels qu’ils échangent éclairent aussi la situation d’un jour nouveau. Ainsi les personnages se trouvent petit à petit poussés dans leurs retranchements et les secrets finissent par refaire surface.

    J’ai bien aimé ce roman qui présente une intrigue finalement complexe, contrairement à ce que pourrait laisser croire le début. Les personnages nous sont dévoilés peu à peu et ils se révèlent pleins de contradictions. Qui croire ? Tous mentent à un moment à ou à un autre, même Angela, si convaincante. Jason, séduisant, talentueux, charismatique, engagé et amoureux de sa femme est-il vraiment un harceleur, voire un prédateur sexuel ? Qu’est-il donc réellement arrivé à Angela il y a douze ans ? Rachel fabule-t-elle, a-t-elle exagéré ? Et Kerry ? amoureuse ? vénale ? L’opinion que j’avais des personnages s’est modifiée au fil des révélations. En plus de la trame de l’enquête très bien menée et de la progression des tractations inhérentes à la justice américaine, cette histoire fait écho au mouvement #metoo et à #balancetonporc. Les difficultés qu’éprouvent les victimes quand elles portent plainte, les immédiates suspicions auxquelles elles sont confrontées se trouvent particulièrement bien rendues. La sensibilité et la grande expérience de l’inspectrice Corrine Ducan, son attitude si différente de celle de certains de ses collègues masculins mettent en lumière les préjugés qui perdurent. Le portrait qu’elle dresse des victimes, sa compréhension de leurs hésitations, des demi-vérités par lesquelles elles essayent de se protéger, de se « préparer à ne pas être crues », sa compassion, sa pugnacité en font le personnage le plus attachant du roman.

  • Cigale17 28 septembre 2019
    Un couple irréprochable - Alafair Burke

    Merci aux Presses de la cité pour l’envoi de ce livre par l’intermédiaire d’une opération masse critique sur un autre site.

    C’est le premier livre d’Alafair Burke que je lis et la quatrième de couverture m’a appris qu’elle était la fille de James Lee Burke ; cet auteur est pour moi un des très grands auteurs américains vivants, tous genres littéraires confondus. J’ai souri en constatant que la « vraie » fille de J. L. Burke porte le même prénom que la fille adoptive de Dave Robicheaux, le personnage principal de la série que je préfère. Alafair Burke connaît son sujet : elle a été juge dans une cour d’appel, procureure-adjointe à Cleveland, spécialisée dans les affaires de violences domestiques ; elle a aussi assuré la liaison avec la police et elle intervient souvent comme commentatrice juridique pour les médias. de plus, si elle ne pratique plus le droit, elle l’enseigne toujours.

    N’empêche ! au début, j’ai craint le pire : toute cette histoire me semblait un peu trop dans l’air du temps et j’avais peur d’être embarquée dans des situations mille fois rencontrées… Ce n’est pourtant pas le cas. Le prologue de ce roman en quatre parties nous plonge directement dans l’action. Une narratrice à la première personne, harcelée depuis douze jours par des journalistes, tente d’ignorer l’inspectrice de police qui frappe à sa porte. Elles se sont déjà rencontrées et Angela pense que l’inspectrice veut parler à son mari, Jason. En fait, elle veut savoir où était Jason la veille au soir… et Angela, sans même savoir de quoi il retourne, va mentir pour protéger son mari. Le lecteur comprend que Jason est harcelé par une femme, Kerry Linch, que celle-ci a disparu, que Jason et Angela ont un fils, Spencer, que Jason a une avocate, Olivia Randall, qu’Angela a eu affaire à la police douze ans plus tôt, et que l’inspectrice tente de la mettre en garde : son mari pourrait les entraîner dans sa chute, Spencer et elle. Angela appelle son mari au travail : « Je t’en prie, dis-moi que tu n’as pas fait ça à cause de moi ». Beaucoup de renseignements dans ces quatre pages, mais il faudra attendre la page 306 pour en revenir à cette étape-là du récit... Dans le premier chapitre qui nous renvoie une douzaine de jours avant le prologue, Angela apprend de l’aveu même de son mari qu’une stagiaire l’a accusé de sexisme et qu’elle est allée se plaindre auprès d’un collaborateur de Jason. Ni l’un ni l’autre ne prennent l’histoire trop au sérieux, mais quatre jours plus tard, Rachel, la stagiaire, porte plainte contre Jason. Nous sommes page 24.

    Et puis, alors que vous pourriez avoir l’impression d’avoir déjà lu cette histoire, Alafair Burke dévoile un élément qui touche Jason, ou Spencer, ou elle-même, ajoute ou retranche quelque chose, donne une explication sur un point obscur et vous entraîne là où vous n’aviez pas prévu d’aller. Il y a beaucoup de secrets dans ce couple ! Le narrateur à la troisième personne qui suit l’enquêtrice, Corrine Duncan, ignore des éléments que connaît le lecteur, mais vient confirmer ses certitudes ou infirmer ce qu’il avait pris pour une vérité. Le memo qu’Olivia, l’avocate de Jason, verse au dossier, ainsi que les courriels qu’ils échangent éclairent aussi la situation d’un jour nouveau. Ainsi les personnages se trouvent petit à petit poussés dans leurs retranchements et les secrets finissent par refaire surface.

    J’ai bien aimé ce roman qui présente une intrigue finalement complexe, contrairement à ce que pourrait laisser croire le début. Les personnages nous sont dévoilés peu à peu et ils se révèlent pleins de contradictions. Qui croire ? Tous mentent à un moment à ou à un autre, même Angela, si convaincante. Jason, séduisant, talentueux, charismatique, engagé et amoureux de sa femme est-il vraiment un harceleur, voire un prédateur sexuel ? Qu’est-il donc réellement arrivé à Angela il y a douze ans ? Rachel fabule-t-elle, a-t-elle exagéré ? Et Kerry ? amoureuse ? vénale ? L’opinion que j’avais des personnages s’est modifiée au fil des révélations. En plus de la trame de l’enquête très bien menée et de la progression des tractations inhérentes à la justice américaine, cette histoire fait écho au mouvement #metoo et à #balancetonporc. Les difficultés qu’éprouvent les victimes quand elles portent plainte, les immédiates suspicions auxquelles elles sont confrontées se trouvent particulièrement bien rendues. La sensibilité et la grande expérience de l’inspectrice Corrine Ducan, son attitude si différente de celle de certains de ses collègues masculins mettent en lumière les préjugés qui perdurent. Le portrait qu’elle dresse des victimes, sa compréhension de leurs hésitations, des demi-vérités par lesquelles elles essayent de se protéger, de se « préparer à ne pas être crues », sa compassion, sa pugnacité en font le personnage le plus attachant du roman.

  • ReadLookHear 29 septembre 2019
    Un couple irréprochable - Alafair Burke

    Alors, je dois avouer que j’étais un peu septique avant d’entamer ma lecture, en effet comme on a pu me le dire sur Instagram, ce roman avait tout du dénouement cousu de fil blanc. Pour le coup, c’est ce que j’ai cru jusqu’à un peu près la moitié de ma lecture, mais à un moment donné, il y a eu quelque chose qui a accéléré le rythme et qui a rendu cette histoire surprenante.

    Comme on peut le constater en lisant la quatrième de couverture, le pitch n’est pas du plus original, alors il fallait vraiment du talent pour réussir à faire de ce roman policier quelque chose de spécial, venant bousculer le lecteur jusqu’à la dernière page. En effet, tout est fait pour accabler le mari d’Angela Powell, mais les apparences sont parfois trompeuses.

    Alafair Burke a une écriture très tranchante, j’ai bien aimé la psychologie de ses personnages, même si je ne dirais pas que c’est un thriller extrêmement psychologique. Mais disons que les secrets de chacun viennent apporter énormément de non-dits ce qui donne beaucoup de consistance à ce roman. La grande question qui vient s’imposer à moi en refermant ce livre est : Jusqu’à où sommes nous près à aller pour survivre et pour préserver notre secret ?

    Au final, ce roman m’a un peu ennuyé dans sa première partie mais m’a carrément surpris dans la seconde jusqu’à me mettre une belle petite claque à la fin. C’est vraiment un très joli tour de force que nous offre Alafair Burke.

    https://readlookhear.wordpress.com

  • Sharon 29 septembre 2019
    Un couple irréprochable - Alafair Burke

    Je l’admets, j’avais une petite appréhension en ouvrant ce livre, peur de ne pas aimer autant les livres de la fille que ceux du père. Il faut dire aussi que l’écriture, le lieu, sont bien différents. Assez de ces considérations, entrons dans le vif du sujet.
    Tout d’abord, je dois dire que je n’ai pas apprécié le personnage d’Alex, ce professeur d’économie à qui tout réussit dans sa vie personnel et sa vie professionnelle. Il est beaucoup trop lisse, et tient à ce que cela se sache. Il semble toujours d’humeur égale, rien ne paraît pouvoir le contrarier, il protège sa femme et son fils avec limpidité.
    Angela, c’est autre chose. Elle a plus d’aspérité, mais est-elle attachante pour autant ? Je n’ai toujours pas d’avis à ce sujet. A vrai dire, seule Trisha, sa meilleure amie, déterminée à avoir une vie meilleure que celle à laquelle elle était promise, m’a touchée. Trisha, qui a quitté leur ville natale voilà une bonne douzaine d’années, comme elle avait toujours projeté de le faire. Angela cache un secret, oui, ou plutôt, elle le partage avec sa mère, qui est prête à tout pour défendre sa fille, et l’a prouvé – prête à tout, cela veut dire pousser à bout la police qui a considéré Angela comme une fugueuse quand elle a disparu, alors qu’elle avait bel et bien été enlevée. Elle a retrouvé la liberté, au bout de trois ans, avec un bébé en prime. Alors, non, elle n’a pas envie d’en parler, seuls de très proches, en plus de sa mère, sont au courant – son mari Alex en fait partie. Elle n’a pas envie que son mari s’en serve pour sa carrière, encore moins pour sa défense, parce que c’est bien de cela qu’il s’agit.
    Nous le savons dès le début de l’oeuvre : une jeune femme, qui accusait Alex de harcèlements sexuels, est portée disparue. Une autre jeune femme l’a aussi accusée de harcèlement – une de ses étudiantes. Pour Angela, au début, il est totalement impossible qu’Alex ait commis ce dont on l’a accusé. Puis le temps passe, les faits s’accumulent, et les questionnements surviennent.
    Le roman se focalise sur Angela, sur son passé, sur son présent pendant lequel elle fait tout pour éviter ce qui peut lui rappeler son passé – y compris rendre visite à sa mère, ou même lui téléphoner. Pourtant, elles restent très liées, leur affection est sincère, la mère d’Angela n’a jamais cherché, contrairement à ce que l’on peut lire dans d’autres romans, à profiter matériellement de ce que sa fille a subi. Il n’est pas question pour Angela de consulter un psy, il n’est pas question aussi de creuser ce qui concerne son passé, il est parfois même peu question d’approfondir certains événements vécus avec Alex. Ou jusqu’où est-on prêt à aller pour préserver la bulle de tranquillité dans laquelle on vit ? Pas de chance pour Angela : elle éclate.
    Il est peu de dire que rien n’est simple. Surtout pas pour les femmes. Et si nous avions là, le sujet central du livre ? On peut penser que la condition féminine progresse, on peut en douter. Quoi qu’il arrive, quoi qu’ait fait l’homme, c’est trop souvent parole contre parole. Même les preuves, quand elles existent, sont sujettes à caution, et n’empêchent pas l’opinion publique de parler, de chercher ce que la femme a pu faire pour provoquer cela. Et si, avant, on pouvait espérer ne pas entendre tout ce qui se disait au café du commerce, l’usage des réseaux sociaux n’arrange rien, à moins de résister à la tentation d’aller lire ce qui se dit sur vous.
    Alors, oui, j’ai pensé en lisant ce livre à des oeuvres que j’avais déjà lus auparavant, parce que les mêmes thématiques étaient explorées. Ce qui distingue ce livre est peut-être de montrer que quel que soit le milieu dans lequel on évolue, que l’on soit riche, moins riche, que l’on ait quitté l’école tôt ou que l’on ait brillamment étudié, que l’on vive dans un trou perdu ou dans un très beau quartier résidentiel avec une maison pour épater la galerie, les violences faites aux femmes existent partout.
    Quant à l’intrigue, je pense que son déroulement surprendra plus d’un lecteur, même si elle a été un peu lente à se mettre en place.

  • Missbook Missbook 29 septembre 2019
    Un couple irréprochable - Alafair Burke

    Je remercie les éditions Presses de la Cité et Babelio pour l’envoi de ce roman. Reçu dans le cadre d’une masse critique privilégiée, il est une des très belles surprises de la rentrée littéraire pour ma part. Publié donc en ce mois de septembre 2019 aux éditions Presses de la Cité, " Un couple irréprochable " est le dernier thriller de l’auteure américaine Alafair BURKE.
    D’instinct le titre m’a interpellée. Je me doutais bien que derrière cette porte close affichée sur la couverture, se cachaient d’effroyables secrets...
    Angela est une épouse et une mère comblée. Mais en apparence seulement. Car lorsque son parfait mari, le célèbre Jason Powel, auteur d’un livre à succès, PDG du cabinet FSS Consulting et professeur d’économie se retrouve accusé d’agression sexuelle, c’est tout leur monde qui s’en trouve chaviré. Jusqu’où peut aller la confiance inconditionnelle dans un couple ?
    p. 12 : " - Vous êtes sûre de bien connaître votre mari, Angela ?
    - Je sais qu’il est innocent, en tout cas.
    - Vous n’êtes pas seulement un témoin. Vous le couvrez, ce qui signifie que je ne peux pas vous aider. Un conseil : ne laissez pas Jason vous entraîner dans sa chute, votre fils et vous. "
    Alors que la victime Rachel Sutton préparait un master d’économie à NYU, ce stage dans le cabinet de Jason devait lui rapporter des crédits.
    p. 59 : " Les professeurs avaient tout le temps des conflits avec les étudiants, mais la situation se révélait plus compliquée parce que Jason était un personnage public. Et que cette personne cherchait sans doute à attirer l’attention à ses dépens. "
    Quelles sont les raisons qui poussent Angela à protéger ainsi son mari ? Quel secret tente-t-elle de protéger ? Ce sont les questions auxquelles l’inspectrice Carrole Duncan va se retrouver confronter. Au gré des révélations publiques, Jason va devoir confesser à son épouse ses erreurs.
    p. 18 : " - Au fait, il m’est arrivé quelque chose d’un peu bizarre aujourd’hui. "
    Alors qu’une nouvelle victime accuse Jason, Rachel Sutton disparaît.
    Le poids des secrets est dans ce roman sans pitié ! Majestueusement construit, ce thriller psychologique est totalement addictif ! L’intrigue est brillamment menée, mettant à mal notre notion d’empathie. Alafair BURKE déconstruit petit à petit le concept de la conscience, de la morale et de la culpabilité à travers son personnage central. Le lecteur se fait ballotter d’un sentiment à l’autre, jusqu’au dénouement final. Je tiens particulièrement à mettre en avant le travail de traduction d’Isabelle Maillet.

    p. 412 : "On prend les décisions q’u’il faut au moment où il le faut, et ensuite on va de l’avant. C’est une question d’instinct. De survie. "

  • Escale en bord de page 30 septembre 2019
    Un couple irréprochable - Alafair Burke

    Je viens de terminer Un couple irréprochable et je suis mitigée par cette lecture. J’en attendais beaucoup, peut être trop et je n’ai malheureusement pas accroché plus que ça. L’intrigue est pour moi trop longue à se mettre en place.

    Angela et Jason sont de prime abord un couple parfait. Angela semble épanouie et comblée dans son rôle de mère et d’épouse. Jason, quant à lui, est à l’apogée de la gloire, professeur d’économie et auteur d’un livre à succès. Il est devenu une personnalité très médiatisée. Toute cette symbiose vole alors en éclat le jour où Jason est accusé de harcèlement sexuel.

    Sur le fond, l’intrigue est travaillée, bien pensée. L’auteure s’y connait parfaitement dans ce type d’affaires puisqu’elle était elle-même procureure adjointe spécialisée dans les violences conjugales. La qualité de l’enquête est donc à noter. Mais peut-être est ce cela qui fait que je n’ai pas apprécié certaines longueurs. Également sans doute aussi le fait que c’est un sujet qui n’a rien de transcendant puisqu’il a déjà été traité dans beaucoup de polars. Je ne suis pourtant pas une grande fanatique de livres à suspens mais ce roman m’a donné une impression de déjà lu qui manquait de rebondissements. Le rythme s’accélère dans les cents dernières pages, j’aurai préféré une intensité telle tout au long du roman.
    Si vous êtes adeptes des thrillers domestiques laissez vous tenter, peut-être serez vous embarqué plus que moi. Je vous le souhaite !

    (Ce roman est en cours d’adaptation pour le cinéma.)

  • Les lectures de Maryline 1er octobre 2019
    Un couple irréprochable - Alafair Burke

    J’aime beaucoup ce genre de roman qui nous permet de voir que finalement, on ne sait jamais ce qu’il peut se passer chez notre voisin... C’est angoissant et en même temps tellement excitant !!!

    Jason, un homme plutôt réputé, beau mec et adulé de tous les côtés, se retrouve un jour accusé d’attouchements sur une stagiaire puis de viol sur une femme avec qui il travaille. Son épouse, Angela, reste persuadée qu’il est intègre et que tout ceci n’est qu’une mauvaise blague. Mais petit à petit, son univers va s’effondrer en apprenant des choses qu’elle ne soupçonnait pas...

    J’ai beaucoup aimé le sujet et la manière dont l’auteur l’a traité. Le lecteur, au fil des pages, ne sait plus qui croire. J’avais vraiment envie de croire en cet homme et en même temps, il me dégoutait. Ces deux femmes sont-elles seulement des menteuses prêtes à tout pour causer la perte de Jason ? Ou bien cet homme est-il vraiment le monstre qu’elles décrivent ? Difficile de se faire un avis. Il est compliqué de mettre en doute la parole d’une femme qui prétend avoir été harcelée ou même violée. Et pourtant... L’auteur a su mêler le suspense, l’attente, les questionnements et le doute dans un récit percutant et rythmé.

    De son côté, Angela cache un lourd secret depuis des années que cette histoire fait remonter à la surface. On le découvre au compte goutte, j’adore le suspense que cela génère ! Ne sait-on jamais ce qu’il se cache derrière la porte de nos voisins ?!

    Un roman rythmé, une histoire qui donne des frissons et un dénouement... inattendu !

  • caro.l.i.t.ne 2 octobre 2019
    Un couple irréprochable - Alafair Burke

    Un couple.
    Un homme, une femme.
    Une femme, un homme.
    Jason, Angela.

    Un homme, des femmes.
    Jason, Angela, Rachel, Kerry.

    Une femme, des hommes.
    Angela, Jason, Charles, Spencer.

    Coupable. Victime.
    Victimes ou coupables.
    Quand la victime se sent coupable.
    Quand le coupable est victime.
    Quand la victime ne peut survivre qu’en devenant coupable.
    Quand le coupable se sent victime.

    Quand le coupable n’est pas celui qu’on croit.
    Quand la victime est plus coupable qu’on ne le pense.

    « Un couple irréprochable » est un thriller domestique classique, qui se lit aisément. L’écriture est fluide et le style est prenant. Le suspens est bien mené, le roman est documenté et emprunte à la fois au roman policier et juridique. L’autrice, procureure adjointe nous décrit avec précision les rouages du système judiciaire américain et parvient à créer une atmosphère.
    Aucun rebondissement majeur cependant, hormis quelques surprises bien pensées.
    Un roman agréable à lire et qui satisfera les amateurs du genre, sans pour autant en réinventer les codes.

  • ninie5131 4 octobre 2019
    Un couple irréprochable - Alafair Burke

    D’habitude, je ne suis pas fan de ce genre de thriller, et je me suis plongée dans celui là avec curiosité.
    On entre dans l’intimité d’un couple "parfait", mais qui a un passé "pas du tout parfait" et un avenir .... "incertain".
    L’auteur nous fait balancer entre colère, dégoût, amour, attachement... bref on ne sait plus trop qui on "doit" aimer , ni qui l’on "doit " soutenir mdr.
    Le livre nous fait voir tous les côtés de ces situations compliquées que l’on est tous trop prompts à juger et là , pour le coup, notre esprit cartésien et empathique va en prendre un gros coup.
    A vous de voir si vous devinerez la fin !
    J’ai passé un excellent moment de lecture.

  • VALERIE FREDERICK 5 octobre 2019
    Un couple irréprochable - Alafair Burke

    « Est- on jamais sûr de savoir quelque chose ? » Cette question philosophique émerge des réminiscences d’Angela Powell, personnage principal de ce thriller domestique efficace. Cette femme de trente ans mène une vie, en apparence, des plus routinières et agréables. Son époux, Jason, est un professeur d’université à la renommée grandissante depuis qu’il a écrit un livre sur l’économie qui se hisse régulièrement dans le classement des « best-sellers » américains. Ils ont un enfant, un garçon prénommé Spencer, qui se révèle être surdoué par rapport aux gamins de son âge. Leur train de vie est si confortable qu’Angela n’a pas besoin de travailler. Elle se consacre au bien-être de sa famille.
    Bref, une image idéalisée de famille parfaite.
    Quand Jason est accusé de comportement déplacé par l’une de ses stagiaires, puis de viol par l’une de ses collaboratrices, qui va ensuite disparaître, tout cet univers paisible et douillet s’écroule. Les questions fusent dans le cerveau d’Angela qui ne veut perdre ni son « standing », ni sa tranquillité d’esprit. En effet, on se rend compte au fur et à mesure que les pages se tournent que le passé de cette femme est bien trouble et qu’elle a été fortement sensibilisée par un drame vécu dans son adolescence.
    Que faire alors ? Angela va tout faire pour préserver l’image de la famille parfaite mais très vite, les cartes vont tomber et les révélations concernant aussi bien Jason qu’Angela vont précipiter le lecteur dans un questionnement perpétuel : qui dit la vérité ? Qui protège l’autre ?
    Les chapitres s’enchainent et il est difficile pour le lecteur de se faire une véritable idée de la personnalité réelle des principaux protagonistes. Même les remarques de Spencer, pourtant éloigné de ses parents pendant l’essentiel du roman, sèment le trouble.
    L’acharnement de Corinne Duncan, une enquêtrice perspicace et obstinée, permet de guider le lecteur dans le méandre de la vérité si difficile d’accès…
    Au final, c’est un thriller qui accapare son lecteur, grâce à de nombreux rebondissements inattendus, et cela, jusqu’aux dernières pages ! Alafair Burke sait nous mener par le bout du nez, nous faire dévier de nos certitudes, et nous surprendre par des comportements vraiment imprévisibles !

  • Le Boobooker 6 octobre 2019
    Un couple irréprochable - Alafair Burke

    Imaginez votre mari accusé de viol, et votre vie qui s’écroule d’un coup, c’est ce qui arrive à Angela Powell. Elle qui mène une vie des plus normales, avec son mari qui est devenu une personnalité médiatique aux multiples casquettes. Deux femmes accusent Jason de viols, et l’une d’entre elle va soudainement disparaître. Le jeu des apparences et des faux semblants peut alors commencer, et c’est mené d’une main de maître par Alafair Burke. Une vraie réussite pour ma part.

    Un thriller psychologique réussi, avec des subtilités apportées par l’auteure qui donnent réellement un plus à ce livre, et un suspense maîtrisé jusqu’au final, qui vous surprendra. Le couple formé par Angela et Jason est vraiment bien travaillé, notamment les différents interrogatoires du mari, et les nombreux questionnements de cette épouse perdue, qui ne sait plus quoi penser au fur et à mesure que l’enquête avance. Difficile de se faire une vraie idée dans ce tourbillon d’indices et de faits qui ne nous laisse aucun répit. Bravo à l’auteure pour le coup, j’ai été agréablement surpris par l’efficacité de la mise en scène de ce thriller.

    Aucune fausse note, peut-être un début un peu poussif qui aurait mérité plus de punch, mais le reste est au top ! Moi qui ne suit pas fan des thrillers psychologiques, celui-ci sort du lot non par son originalité, mais par le travail de l’auteure, qui s’est appliqué à trouvé son lot de subterfuges afin de faire tourner la tête de ses lecteurs jusqu’au point final. Bref, je vous le recommande, c’est vraiment un très bon thriller, en tout cas moi j’ai adoré à fond les ballons !

  • Ivredelivres59 6 octobre 2019
    Un couple irréprochable - Alafair Burke

    Alors si comme moi vous en avez assez des thrillers domestiques, ne soyez pas frileux et tentez celui ci !
    J’avais très peur du déjà vu, du copier coller et pourtant.
    La plume est envoûtante et addictive.
    L’auteur a su titiller ma curiosité avec ce couple bien sous tous rapports, très en vogue, que tout le monde admire.
    J’ai adoré découvrir les petits secrets de monsieur qui parait en faute ici mais aussi ceux de madame.
    Le style est maîtrisé.
    c’est riche en rebondissements !
    thriller psychologique original qui sort du lot et qui me réconcilie avec le genre. Allez pour chipoter un peu, le début a été un peu long à se mettre en route mais vraiment pour chipoter

  • Les Lectures de Mystic 9 octobre 2019
    Un couple irréprochable - Alafair Burke

    Coucou mes Mystigris 😉

    Aujourd’hui je vous poste la chronique du thriller Un couple irréprochable de @alafair.burke
    Merci encore aux Éditions @pressesdelacite et @bepolar pour cet envoi.

    C’est l’histoire d’Angela et de Jason un couple en apparence très heureux. Ils vivent avec leur fils dans une luxueuse résidence et ont une vie très aisée.
    Mais les apparences sont parfois trompeuses, en effet une stagiaire de Jason dépose plainte pour comportement déplacé et ensuite une de ses collaboratrices l’accuse tout bonnement de viol.
    Angela ne sait plus quoi penser, connaît-elle vraiment son mari ? Contre toute attente, elle décide de jouer son rôle de la parfaite petite épouse et de soutenir son mari coûte que coûte.
    Mais lorsqu’une des deux femmes disparaît et que la presse s’en mêle, Angela est partagée, est-ce qu’elle soutiendra encore son mari s’il faut pour cela dévoiler son secret...

    Mon avis : alors mon avis est très mitigé, je pense que le thriller domestique n’est pas ma tasse de thé et je m’en excuse d’avance. Ça ne l’a pas fait pour moi, j’ai réussi à m’accrocher car je voulais quand même découvrir toute la vérité et pour cette fin je n’ai vraiment pas été déçue. Mais tout le long du livre je me suis fait cette réflexion qu’il n’y avait pas assez d’action, l’ennui se faisait sentir. Ce n’est que vers la fin que j’ai été étonnée, bluffée car je n’avais pas découvert tous les sombres recoins de cette histoire.

    Conclusion : trop simple à mon goût et du déjà vu, pourtant ce final été génial. Je suis déçue d’être passé à côté de ce livre.
    Je vous laisse vous faire votre propre avis, car les goûts et les couleurs ça ne se discute pas 😉

  • Les_lectures_de_linzio 11 octobre 2019
    Un couple irréprochable - Alafair Burke

    Jason et Angela, ce couple dont on parlera tout au long du livre ! Un couple pour le moins heureux... enfin jusqu’au jour où Jason est accusé d’agression sexuelle... la vie du couple va alors basculer...
    .
    Nous sommes ici en plein dans un thriller domestique, et j’ai vraiment l’impression que sur certains points tous les thrillers domestiques se ressemblent !! Surtout sur la question des personnages !!
    L’attitude d’Angela m’a agacé, un peu (beaucoup) trop nunuche à mon goût ! Limite, Spencer, son fils de 13 ans, réagissait mieux, avait plus la tête sur les épaules qu’elle sur les événements en cours !
    Ce personnage et moi ça ne l’a pas fait du tout, la maîtresse de maison avec un douloureux passé, ses secrets, fragile...Jason, le mari avec ses secrets aussi, qui assume plus ou moins, manipule ... vraiment trop cliché, trop vu et re-vu dans le genre thriller domestique !!
    .
    Outre les personnages qui m’ont horripiler pour la plupart, je dois quand même avouer que l’auteure à malgré tout su m’embarquer dans cette histoire, en tout cas sur ce point !! Qui ment ? Qui dit vrai ? Je m’en suis posée des questions durant cette lecture ! J’avais qqs éléments mais pas tout non plus ! La fin surprenante ?! Ouais et non ! Des questions restent quand même en suspens...
    .
    Une écriture fluide, facile à lire, des chapitres courts qui donnent un bon rythme de lecture... rattrape un peu la note !!
    .
    Un avis donc mi-figue mi-raisin.... car pour moi les personnages ont une part très importantes dans une lecture et ici c’était pas du tout le cas pour la majorité d’entre eux...

  • Angie - Blog Culturez-moi 17 octobre 2019
    Un couple irréprochable - Alafair Burke

    Le point départ de ce roman ? Angela, une fille qui vient d’une famille pas très riche, à qui il est arrivé des choses terribles et qui est tombée sur le prince charmant pour la consoler. Ce sauveur sur son cheval blanc l’a épousée et a accepté son fil comme si c’était le sien. Bien évidemment, ce mari, Jason est riche, très riche grâce à ses multiples activités d’économistes. Mais les apparences sont bien souvent trompeuses…. BLABLABLABLABLA…. 😴

    Tous les personnages sont d’une caricature hallucinante. Angela, je lui collerais des baffes à se déprécier toutes les deux lignes parce qu’elle n’a pas fait de grandes études comme son génie de mari. Sauf que le gentil mari adorable va être accusé de harcèlement par une stagiaire puis de viol par une associée. Et oui, vas-y que ça surfe sur le mouvement MeToo avec ses gros sabots !

    Franchement, toute cette lecture était épuisante de caricatures et j’aurais tout donné pour voir chacun des personnages étripés un à un au fil des chapitres. Mais…

    Alafair Burke a su construire une intrigue très fluide et équilibrée. La petite pointe de juridique au fil du récit était très appréciable et apportait une dose de réalisme salvatrice. Une fois les premiers chapitres lus, j’avais vraiment envie de connaître le dénouement et malgré les énormes défauts de ce roman et de ses personnages je dois reconnaître qu’il a su me retenir jusqu’à la fin sur plus de 400 pages. Bon, la fin n’était pas inoubliable mais toutefois cohérente et surprenante.

    ⭐️ En bref ⭐️
    Une histoire très vite lue, mais aussi très vite oubliée. Une vaste succession de stéréotypes et de sujets dans l’air du temps sans aucune originalité. Il est rare que je sois aussi vindicative envers un roman mais là on est vraiment trop dans la facilité concernant les thématiques. Je désespère de trouver un thriller domestique qui me collera une vraie claque un jour mais je ne perds pas espoir pour autant. Comme toujours, si le roman vous tente, foncez et faites-vous votre propre avis.

    https://culturez-moi.com/un-couple-irreprochable/

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.