#Mafia : Top 10 des meilleurs livres sur le crime organisé

1. Le Parrain de Mario Puzo

Qui représente mieux la mafia que le personnage du Parrain ? Personne. Chef-d’œuvre de Mario Puzo, Le Parrain est surtout connu grâce aux extraordinaires adaptations de Francis Ford Coppola, considérées, à raison, comme faisant partie des meilleurs films de l’Histoire et est désormais très peu lu. C’est une grande erreur : livre authentique, mine d’informations sur la mafia, il ne se contente pas d’être la source fidèle de deux films mythiques : c’est une fresque bien plus vaste, une comédie humaine moderne dans l’univers de la mafia, LE chef-d’œuvre sur le crime organisé. Lire la suite

2. Gomorra de Roberto Saviano

Certains livres peuvent changer le monde. C’est le cas de Gomorra, le passionnant roman-enquête de Roberto Saviano. Il décrit en détails la vie souterraine de la Camorra, la puissante mafia napolitaine. Une « pieuvre » bien plus puissante, organisée et rationnelle que son image de fiction, organisée comme les plus modernes et productives des entreprises. Un texte indispensable et référent qui fait froid dans le dos, véritable phénomène de société en Italie, où il généra un vrai élan sociétal (manifestations, lectures dans les écoles…). Lire la suite

3. American Tabloïd et la trilogie Underworld USA de James Ellroy

Voici venue l’heure du Maître. Qui ? Mais James Ellroy voyons ! Sa trilogie « Underworld USA » composée d’American Tabloïd, American Death Trip et Underworld USA est un pur chef-d’œuvre de noirceur et de violences qui retrace son histoire des États-Unis de 1958 à 1978. Ce formidable récit de politique-fiction n’a pas son pareil pour brouiller les limites entre le vrai et l’invention. La mafia y joue admirablement son rôle de pieuvre et les passions humaines, au premier rang desquelles la vengeance, la culpabilité et la rédemption, sont magnifiées par le style inimitable d’Ellroy. Lire la suite

4. Ils vivent la nuit et la trilogie Coughlin de Dennis Lehane

On commence (selon nous) à tutoyer les sommets et on retrouve l’un des écrivains contemporains les plus talentueux de sa génération : Dennis Lehane. Si le premier volume de sa « trilogie Coughlin », Un pays à l’aube est sûrement le meilleur des trois opus, ses suites Ils vivent la nuit et Ce monde disparu sont de superbes fresques sur le crime organisé. Ils vivent la nuit, plus profondément analysé ici, est un grand roman de la Prohibition, celui de la pègre bostonienne conquérante, qui nous entraîne sur les chemins de l’héritage familial.Lire la suite

5. La Griffe du chien de Don Winslow

Chef-d’œuvre. Le mot n’est pas galvaudé quand on aborde le premier des livres de notre top 5 consacré au crime organisé : La Griffe du chien du Don Winslow. Près de 800 pages éblouissantes et immersives dans le le trafic de drogue à la frontière entre le Mexique et les États-Unis, une fresque à la beauté violente dont James Ellroy a dit qu’elle est « une vision grandiose de l’Enfer et de toutes les folies qui le bordent ». Lire la suite

6. Le Jour de la chouette de Leonardo Sciascia

Leonardo Sciascia est sicilien. Leonardo Sciascia est un grand écrivain. Écrire sur la mafia peut alors sembler une évidence, mais c’est oublier qu’à son époque, en Italie, on « débattait » encore faussement de l’existence de Cosa Nostra. Dans Le Jour de la chouette puis d’autres fictions, non seulement Sciascia brisa l’omertà, mais il le fit avec talent, sous une forme littéraire inédite qu’on pourrait appeler le conte policier. Ces textes sont la preuve d’un engagement intellectuel et moral fort, qui interroge autant ses contemporains que ses lecteurs, par-delà le temps. Lire la suite

7. Les Affranchis de Nicholas Pileggi

On s’approche des premières places de notre palmarès, le moment de vous révéler l’une des true fictions (mise en forme plus ou moins « romanesque » de témoignages issus du réel) sur la mafia qui a eu le plus d’influence sur les écrivains et les réalisateurs : Les Affranchis de Nicholas Pileggi. Un livre dont le grand Martin Scorsese, qui l’a adapté, dit qu’il s’agit de la représentation la plus honnête des gangsters qu’il ait jamais lu. Lire la suite

8. Malavita de Tonino Benacquista

Oui, on peut rire de la mafia. Et ce durant tout un livre : c’est ce que nous propose le talentueux Tonino Benacquista dans sa saga Malavita. Héritier des pionniers du polar humoristique (voir notre « Petite histoire du Polar » ci-dessous), l’auteur et scénariste nous emmène, sans y paraître, de l’autre côté du miroir du crime organisé, celui des repentis, des familles de mafieux, des honnêtes gens et des victimes. Et, sans malice, c’est une merveille. Lire la suite

9. Romanzo Criminale de Giancarlo De Cataldo

Italie. En pleine guerre froide, deux blocs luttent pied à pied pour étendre leur influence. L’extrême- gauche d’une part et ses opposants d’autre part, dans lesquels on retrouve les milieux d’affaires, les services de renseignement… et la mafia ! C’est dans ce contexte explosif que nous entraîne De Cataldo dans une fresque romanesque hyper documentée qui nous donne à voir la naissance, la vie et la mort d’un groupe mafieux dans un lieu que l’on n’attendait pas en Italie : Rome, la ville éternelle. Bienvenue dans Romanzo Criminale, le talentueux roman d’un juge qui cherche à se hisser au-dessus de la mêlée.Lire la suite

10. Vendetta de R.J. Ellory

On rentre dans notre top 10 des livres sur le crime organisé avec un auteur qu’on aime beaucoup : R.J. Ellory. Souvent confondu avec James Ellroy, le britannique se hisse presque à hauteur du maître avec Vendetta, son deuxième roman. Mêlant habilement thriller et histoire mafieuse des États-Unis sur fond de vengeance, Ellory parvient à mêler inextricablement bien et mal au point d’en faire douter son lecteur avec talent. Lire la suite

Galerie photos

spip-bandeau

Votre #AvisPolar

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.