Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Top 40 des comédies policières cultes n°26 : Hot Fuzz, d’Edgar Wright

Hot Fuzz, d’Edgar Wright
Avec : Simon Pegg, Nick Frost, Jim Broadbent, Timothy Dalton
Année : 2007

Cette parodie barrée et déjantée ne fait pas que revisiter quelques classiques du cinéma d’action et d’horreur avec virtuosité. Elle remet également en scène l’un des meilleurs duos comiques : Simon Pegg et Nick Frost, les losers de Shaun of the Dead.

via GIPHY

Avec Shaun of the Dead, grand succès public et critique du début des années 2000, Edgar Wright avait su faire de la parodie un art à part entière. Puisant notamment parmi les films de zombies de Romero – patrimoine culte de l’histoire du cinéma – et dans l’humour british, le cinéaste s’était attiré l’admiration de personnalités comme Stephen King ou encore Quentin Tarantino.

Avec Hot Fuzz, Wright poursuit la même trajectoire en faisant appel au même duo d’acteurs (Simon Pegg et Nick Frost) et en convoquant à nouveau le cinéma de genre (ici le polar horrifique à la façon The Wicker Man). Remarquons que ce dernier film et son grand frère font partie, avec Le Dernier Pub avant la fin du monde (2013) qui se place entre autres sous le signe de Bodysnatchers, d’une trilogie surnommée "Blood and Ice Cream Trilogy". Celle-ci tient son sobriquet du fait qu’elle reprend le fameux duo à chaque fois dans une intrigue de série B et que les comparses y mangent à chaque fois une glace. Dans Hot Fuzz, Pegg et Frost campent deux policiers dont le quotidien se mue en morne routine puis en enquête étrange.

via GIPHY

Les deux hommes ont des personnalités bien différentes : le premier, Nicholas, est un perfectionniste brillant s’attirant la jalousie de tous ses collègues, tandis que Danny le second ne rêve que de reproduire dans la vraie vie quelques-unes de ses scènes de films préférées (Point Break, L’Arme fatale...).

Tous deux envoyés à l’écart dans un village perdu du nom de Sandford, ils sont bientôt confrontés à une série de meurtres inexpliqués. Pour comprendre comment un lieu aussi paisible devient peu à peu le théâtre de crimes aussi macabres, Nicholas et Danny se lancent dans une aventure délirante. Comme dans Shaun of the Dead, les gags se veulent à la fois complètement idiots et d’une grande sophistication.

Tour à tour léger, amusant, obsédé... l’humour geek de Hot Fuzz réussit à brouiller les frontières. Sorte de buddy movie au croisement du cinéma d’horreur des années 70, le long-métrage multiplie les pièges et scènes de baston foudroyantes (avec un goût pour le baroque forcément too much mais c’est le principe qui veut ça). D’une violence jouissive et d’une précision chirurgicale dans la mise en scène, ce faux film d’action ne lésine pas en outre sur les cameos et c’est réjouissant. On retient aussi tout particulièrement son atmosphère paranoïaque. À voir et à revoir.

Galerie photos

spip-bandeau
spip-slider

Votre #AvisPolar

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.