Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Top 40 des comédies policières cultes n°25 : 21 Jump Street, de Phil Lord & Chris Miller

21 Jump Street, de Phil Lord & Chris Miller
Avec : Jonah Hill, Channing Tatum, Brie Larson
Année : 2012

Le film de Lord et Miller n’a pas grand chose à voir avec la série de départ avec Johnny Depp mais cela n’a pas d’importance : avec son humour excessif, le tandem Hill-Tatum casse la baraque.

via GIPHY

Prenez une bonne dose de buddy movie et d’action, ajoutez-y une rasade de teen-movie, le tout logiquement à la sauce eighties, vous obtenez 21 Jump Street, parodie policière imparable. À l’intersection entre L’Arme fatale ou 48 heures et des films d’ados de John Hugues (16 bougies pour Sam, La Folle Journée de Ferris Bueller...), se situe donc le film de Phil Lord et Christopher Miller.

Le duo de choc de cette comédie désopilante est tenu par Jonah Hill et Channing Tatum. Le premier semble reprendre en quelque sorte son rôle dans l’hilarant SuperGrave (Greg Mottola, 2007) tandis que le second puise notamment à travers son expérience dans Sexy Dance (Anne Fletcher, 2007). Ce qui produit d’entrée une torsion à la fois entre les registres et les genres. Il n’y a d’ailleurs rien d’étonnant à voir que les deux carrières des comédiens soient précisément à cheval entre les registres : d’un côté par exemple quand Jonah Hill lorgne chez Scorsese (Le Loup de Wall Street, 2013) ou quand Channing Tatum arpente le cinéma des Wachowski (Jupiter : Le Destin de l’univers, 2015). Une ambivalence qui sied à la perfection à 21 Jump Street, où les deux policiers en herbe apparaissent autant aux prises de la difficulté de leur profession que du retour de leurs angoisses adolescentes.

via GIPHY

Outre cette performance, la construction du long-métrage est un véritable plaisir. C’est comme un vent de burlesque des origines qui s’engouffre dans chaque scène. Les sketchs s’enchainent à une vitesse stupéfiante comme dans Hot Fuzz et l’héritage n’est pas cité comme un seul faire valoir : le film, en effet, trouve son propre rythme et a l’insolence d’exister affranchi du passé. Jonah Hill, auteur d’un premier film intitulé 90’s en 2019, figurait déjà en tant que scénariste pour 21 Jump Street. La preuve que cette ex vedette de la bande Apatow a le sens du potache et de la farce.

Si l’influence de Very Bad Cops (Adam McKay, 2010) est palpable, la différence ici se situe dans le rapport à l’action : l’enjeu ne se trouve non pas dans l’éloge du mouvement et de l’explosion en tant que fin mais dans la force du verbe et du comique de situation. À noter que 21 Jump Street est l’adaptation d’une série éponyme culte (avec notamment Johnny Depp – qui fait une apparition ici) en cinq saisons. Celle-ci a été initialement diffusée par la Fox de 1987 à 1991.

Galerie photos

spip-slider
spip-bandeau

Votre #AvisPolar

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.