Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Top 40 des comédies policières cultes n°35 : Qui veut la peau de Roger Rabbit ?, de Robert Zemeckis

Qui veut la peau de Roger Rabbit ?, de Robert Zemeckis
Avec : Bob Hoskins, Christopher Lloyd, Joanna Cassidy
Année : 1988

via GIPHY

Un projet ahurissant que ce cinquième long-métrage de Robert Zemeckis, une oeuvre culte et toujours aussi impressionnante, assurément. Nous sommes à la fin des années 1980 et Robert Zemeckis (le papa de Retour vers le futur et bientôt de La mort vous va si bien, Forrest Gump...) réussit l’impossible : réaliser une comédie basée à la fois sur un univers de film néo-noir (la reprise en filigrane du Grand Sommeil ou encore du Faucon Maltais) et sur un monde issu du cinéma d’animation (le croisement de personnages Disney et Tex Avery). En découle un mélange d’images animées et de prises de vues réelles qui n’a toujours pas pris une ride. Aujourd’hui encore, l’assemblage semblerait tâche titanesque et ô combien épineuse, et pourtant... Épaulé notamment par Walt Disney Pictures, Steven Spielberg (initialement choisi comme réalisateur) à la production, Warner Bros. ou encore par ILM (la société d’effets spéciaux de Georges Lucas), Zemeckis surmonte tous les obstacles avec brio. La symbiose de cet entrelacement de genres et d’imaginaires ne serait cependant rien sans l’immense et indépassable travail du Canadien Richard Williams, réalisateur à l’animation sans qui tout ce petit monde n’aurait pu prendre vie.

via GIPHY

Bien que considéré comme un film Disney, Qui veut la peau de Roger Rabbit ? fait montre d’une liberté de ton assez étonnante. L’hyper-sexualisation de Jessica Rabbit, la nostalgie et l’humeur acariâtre du détective Eddie Valiant, le côté transgressif et pervers de Baby Herman, l’effroyable juge DeMort (Christopher Lloyd, le Doc de Retour vers le futur)... tout cela participe d’une oeuvre polymorphe, inclassable et complexe. Génie dans l’écriture, l’humour ou le dessin, Qui veut la peau de Roger Rabbit ? est un film qui marque profondément et réserve de nouvelles trouvailles à chaque vision. Bob Hoskins, l’acteur principal, rappelle le Humphrey Bogart bougon des polars classiques et c’est un régal. Mais toute cette osmose repose aussi très largement sur la musique prodigieuse d’Alan Silvestri, complice incontournable de Zemeckis qui signe ici l’une de ses meilleures partitions. Intemporel et probablement insurpassable : un des plus grands sommets de l’animation et un des plus grands divertissements de l’histoire du cinéma, tout simplement.

Galerie photos

spip-bandeau
spip-slider

Votre #AvisPolar

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.